Module 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2877 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IFAS – CRF Metz F.MOLA

Septembre 2010

Compétence N°1 : accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie. Thème : la santé publique : politique de santé – prévention – risques sanitaires – système de santé français. I / HISTORIQUE ET EVOLUTION DU CONCEPT DE SANTE PUBLIQUE (quelques repères). « Il y a 2500 ansHippocrate a inventé l’épidémiologie et défini le champ de la santé publique en établissant un lien de causalité entre l’environnement et la maladie. Au Moyen Age la notion de SP se retrouve avec les épidémies par la mise en place de « quarantaine » ayant pour but de limiter la propagation des maladies contagieuses (peste, lèpre) Les léproseries apparurent ; les lépreux ne pouvaient sortir quemunis d’une clochette qu’ils agitaient pour annoncer leur approche. Au XVIII ème siècle apparaît une forme de législation sociale portant le nom d’assistance publique. Jusqu’à la fin du XIXè siècle la SP consista à défendre l’Europe contre les « maladies pestilentielles d’origine exotique ». Ce fut en Allemagne que le concept de « médecine sociale » apparut. A la fin de la seconde guerre mondialedes sociétés comme la Croix Rouge ont orienté leur action vers « l’amélioration de la santé par le renforcement des activités de SP à l’intérieur des Etats ». 1863 : Fondation de la CROIX ROUGE par Henri DUNANT. (Au départ pour soigner les blessés de guerre). 1946 : création de l’OMS = Organisation Mondiale de la Santé dont la première définition de la santé est « un état de complet de bien êtrephysique, mental et social ». Cette définition évoluera un peu plus tard et notamment en 1965 avec l’approche communautaire de la santé. Des déclarations fondatrices ont légitimé les différentes actions de SP au niveau national et international (Déclaration d’ALMA ATA, charte d’OTTAWA, déclaration de JAKARTA) dans le but de reconnaître la santé comme DROIT FONDAMENTAL de l’ETRE HUMAIN et de mettre enœuvre des engagements prioritaires pour ce 21ème siècle. II / DEFINITIONS La Santé, ce n’est pas seulement être malade. (Rappel et Voir cours sur la santé) La maladie : Le dictionnaire Larousse dit : altération de la santé, souffrance physique, mentale et la reconnaissance de cet état par l’environnement social et familial et les professionnels de santé. Ces notions santé-maladie varient selonles époques et aussi les lieux (Ex : la conception de la santé en Europe est différente par rapport à l’Afrique, l’Inde ou autre pays en voie de développement). Ainsi la santé n’est pas QUE l’absence de maladie (ex.une personne diabétique dont le diabète est équilibré, peut se dire en bonne santé). La santé est un concept autant social, mental que physique (notion de globalité de l’individu). Notionde ce que DIT et / ou RESSENT un individu. Pour être en bonne santé il faut AUSSI être bien inséré et intégré dans sa communauté

sociale. Il y a donc aussi une responsabilité collective de la santé. (Ex : un chômeur en fin de droit, un SDF sont-ils considérés comme en bonne santé par les professionnels de santé ?) Chaque individu a un capital santé à sa naissance qu’il doit savoir entretenirtout au long de sa vie d’où la notion de dynamisme et de responsabilité de l’individu. Les déterminants de la santé : - l’âge, le sexe, l’environnement, l’habitat, la scolarisation, le travail ou le chômage, la culture. (Voir le tableau) - Exemple : on sait qu’un mode de vie sédentaire augmente les risques d’accidents cardiovasculaires et que le risque de développer un cancer du sein est plusimportant chez une femme de 50 ans que chez celle âgée de 25. D’où la nécessité de cibler les populations dites « à risque » vers lesquelles s’orientent les actions de santé publique. - La démographie = discipline scientifique qui s’intéresse aux populations dans leur ensemble - taux de fécondité Pour permettre le renouvellement des générations ce taux doit être = 2,1. En France il est de 1,9. -...
tracking img