Module 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2090 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Graveron
Claire
Elève aide soignante
IFAS Evreux / Vernon

Module 5 « relation communication »

La gestion des émotions de l’aide soignante face a un décès, en accompagnant la famille dans le deuil.

Année 2010 - 2011Introduction

Je m’appelle Graveron claire, je suis actuellement en formation aide soignante, j’ai réalisé mon premier stage en gériatrie en unité de soins et de longue durée. Dans le cadre de ma formation, j’ai eu à réaliser un mémoire, avec une situation relationnelle vécu durant ce stage.
J’ai choisi ce thème car je n’est jamais eu à faire face à ce genrede situation. Elle est de voir un corps sans vie et d’accompagner une famille en deuil.

Dans un premier temps, je vais présenter la situation relationnelle, le questionnement. Ensuite je vous définirai les mots clés, après je vais faire une recherche documentaire, par la suite je vais faire une analyse en reprenant ma situation. Puis en conclusion je vais finir par dire ce que cemémoire m’a permit de comprendre.

Description du patient

C’est un homme de 72ans marié avec un enfant hospitalisé pour une artérite.
C’est laissé mourir parce qu’il n’acceptait plus la souffrance et les deux amputations, (amputé du pied puis de la jambe du a une complication.) arrêt progressif de l’alimentation, ne mangeait plus depuis quatre jours.La situation relationnelle

Durant les transmissions l’infirmière nous annonça l’aggravation de l’état de santé du patient.
Après celle-ci nous avons commencé les toilettes, l’infirmière nous a annoncé le décès de cette personne, elle a appelé le médecin de garde pour constater le décès, puis la cadre et contacté la famille pour les prévenir que lepatient allait au plus mal.

Tous sont arrivés en même temps, la cadre a donc annoncé le décès à la famille, ensuite la femme du défunt a été voir le corps dans la chambre.
Pendant ce temps là, la cadre ma montré les papiers qu’il fallait remplir que sa soit pour elle ou pour le médecin ou la famille et a appelé la mairie pour prévenir du décès et déposera les papiers(acte de décès...) avec le livret de famille.
La famille est sortie de la chambre et nous sommes allées dans une salle avec elle, afin de leur expliquer le déroulement et les démarches à faire par rapport à l’événement.

En parlant, une chose m’a interpelé, la femme du défunt n’osait pas pleurer, la cadre lui a dit qu’elle en avait le droit, elle s’est effondrée. Jeme suis sentie mal à l’aise parce que j’avais l’impression d’être inule car je n’avais jamais eu à faire face à ce genre de situation.
J’appréhendais de voir un corps sans vie.

Une fois la famille partie, j’ai demandé à voir le corps, je me suis rendu accompagnée de deux aides soignantes. Ne connaissant pas cette personne, je pense avoir ressenti moins d’émotionlorsque je l’ai vu, en voyant le corps j’ai eu l’impression de le voir dormir.
Le patient a eu une fin sereine puisse qu’il est mort dans son sommeil sans souffrir.

QUELLES SONT LES FACTEURS QUI FAVORISENT LA GESTION DES EMOTIONS DE L’AIDE SOIGNANTE AFIN D’ACCOMPAGNER LA FAMILLE DANS LE DEUIL ?

• Définition du deuil• Émotion ressenti par la famille
• Les besoins de la famille
• Notion d’acceptation de la famille
• Émotion ressenti par les soignants
• Les phases du deuil
• Définition de l’émotion
• La...
tracking img