Moi mon histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Récit bref de souvenirs :
Un accident
Je me rappelle encore aujourd’hui, cet évènement ou plutôt l’histoire de ma cicatrice au menton. Tout a commencé un dimanche : j’ai trois anset je joue tranquillement dans ma chambre lorsque mon papa entre dans la pièce et me propose d’aller à la piscine avec lui l’après midi. Je n’hésite pas une seule seconde et jeréponds “oui“ avec enthousiasme.
Nous partons après avoir mangé. Maman ne nous accompagne pas car elle est enceinte et doit rester au lit. Dans la voiture, le trajet est rapide et jesuis impatiente.
Lorsque nous arrivons à la piscine, mon père et moi allons dans la pataugeoire pour enfants. Nous sommes seuls dans le petit bassin.
Au milieu de celui-ci setrouve un petit toboggan d’un rouge vif. Je m’amuse pendant un bon moment à monter et à descendre du toboggan plusieurs fois lorsque tout d’un coup, je décide de le monter à l’envers.Quelle erreur !!! Avec l’eau, mes pieds me font subitement glisser et mon menton heurte violemment la paroi du toboggan. Je viens de m’ouvrir le menton! Mon papa me porte jusqu'à unmaître nageur. Ce dernier prend soin de moi très gentiment et me rassure. Dans la foulée, il appelle une ambulance et mon papa me monte dedans. Durant le trajet jusqu'à l’hôpital, monpère appuie une compresse sur mon menton afin que je ne perde pas trop de sang.
A l’hôpital, un médecin s’occupe de moi et mon papa doit aller patienter dans une salle. Le docteurm’allonge sur un lit et me maintient un stéri-strip sous le menton. Mon papa appelle ma maman et lui dit de ne pas s’inquiéter : nous sommes à l’hôpital mais ce n’est pas trop grave.Quelques heures plus tard, je rentre à la maison avec une cicatrice sous le menton que je garderai toute ma vie. Depuis ce jour, je monte toujours à l’endroit sur un toboggan.
tracking img