Molière (biographie)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4814 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Gros Nicolas
1s6

Sur le contexte politique et social :

1/ Louis XIV règnera du 14 mai 1643 au 1712 en France par le biais d’une monarchie absolue. Après l'arrestation de Fouquet, le roi semble vouloir imiter sa vie fastueuse. Il se montre extrêmement dépensier en allouant des sommes immenses aux frais de la cour royale. Il se comporte en mécène et patron des arts en finançant les grandesfigures culturelles de l'époque tels que Molière (en signe d'amitié, le roi accepta d'être le parrain de son premier enfant), le musicien Jean-Baptiste Lully ou le décorateur Charles Le Brun ainsi que le jardinier André Le Nôtre. Il place l'Académie française sous son contrôle et devient son "protecteur". Il dépense aussi d'importantes sommes dans l'amélioration du Louvre avant de finalementchoisir le château de Versailles comme résidence royale. Il y emménagea en 1682 après plus de vingt ans de travaux.

2/ Le clergé représentait l’ensemble de la population religieuse. La noblesse est le terme qui désigne primitivement les différentes institutions liées au métier des armes et de la guerre, aussi bien en ce qui concerne ses personnels, que ses arts, ses mobiles et ses actions. Parextension, la noblesse désigne un sentiment ou une attitude chevaleresque ou désintéressée. Le Tiers Etat étant donc le reste de la population française.

3/ La guerre de Trente Ans est une suite de conflits armés qui ont déchiré l’Europe de 1618 à 1648. Les combats se déroulent initialement et principalement dans les territoires d’Europe centrale dépendant du Saint-Empire romain germanique, maisimpliquent la plupart des puissances européennes, à l’exception notable de l’Angleterre et de la Russie. Dans la seconde partie de la période, les combats se portent aussi en France, aux Pays-Bas, en Italie du nord, en Catalogne, etc. Pendant ces trente années, la guerre change progressivement de nature et d’objet : commencée en tant que conflit religieux, elle se termine en lutte politique entre laFrance et la Maison d’Autriche.
4/ Honnête homme. Outre la signification qui a été touchée au premier article, et qui veut dire, Homme d'honneur, homme de probité, comprend encore toutes les qualités agréables qu'un homme peut avoir dans la vie civile. C'est un parfaitement honnête homme. Il faut bien des qualités pour faire un honnête homme. Quelquefois on appelle aussi, Honnête homme, Un hommeen qui on ne considère alors que les qualités agréables, & les manières du monde: Et en ce sens, Honnête homme, ne veut dire autre chose que galant homme, homme de bonne conversation, de bonne compagnie

Sur le théâtre au XVIIe siècle :
1/ L'expression Baroque vient de "barroco" qui signifie perles orientales de formes irrégulières. Le sens s'est ensuite élargi pour traduire l'état de tout cequi est bizarre, capricieux à travers les objets, les pensées ou les expressions. Le désir de stimuler l'émotion et de séduire les sens prédomine dans ce courant artistique qui s'étend à toute l'Europe, sauf en France où il est atténué par le Classicisme, sous le règne du roi-soleil, Louis XIV. Dans le Classicisme, on recherche la rigueur, l'harmonie pour représenter la grandeur de la civilisation(également lire monarchie...) française, additionnées à un retour à l'Antiquité. Comment définir ces deux courants? Juste par cette petite comparaison : Baroque = courbes et torsions spectaculaires ; Classicisme = ligne droite.
2/ Les règles du théâtres classiques sont : en un jour : l'unité de temps, En un lieu : l'unité de lieu, Un seul fait accompli : l'unité d'action.
Les différents genressont : Tragédie, Tragi-comédie, Comédie d'intrigue, Comédie de mœurs, Comédie de caractère, Farce.
Les principaux auteurs du théâtres classiques sont : BEAUCHAMPS BOURSAULT, CYRANO de BERGERAC, CLAIR-FONTAINE, CORNEILLE Jean-Baptiste, CROISILLES, DALENÇON, l'Abbé D'AUBIGNAC,
Pierre DU RYER, Jacques GREVIN, HOUDARD DE LA MOTTE, Antoine de LA FOSSE d'AUBIGNY, Pierre Carlet Chamblain de MARIVAUX,...