Moliere bourgeois gentilhomme .actes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1404 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Molière, Le bourgeois gentilhomme
Pièce de théâtre en cinq actes

Acte I

Scène I

Le maître de musique et le maître de danse attendent M. Jourdain. Bien que les deux professeurs déplorent le manque de goût artistique du bourgeois, ils se félicitent néanmoins d’avoir trouvé un mécène pour financer leurs talents. Le maître de Musique se déclare satisfait de cette manne providentielle. Acontrario, son collègue ne saurait se satisfaire totalement de l’argent : il lui faut la reconnaissance de vrais amateurs éclairés.

Scène II

Vêtu d’une robe de chambre blanche qu’il fait volontiers admirer à ses hôtes, le bourgeois paraît et se montre des plus condescendants à l’égard des deux maîtres. On lui soumet un spectacle de musique et de danse. A l’issue des représentations, lebourgeois, qui veut paraître gentilhomme, critique l’art des deux maîtres, pendant que ces derniers se livrent à la flagornerie. Les deux hommes convainquent le bourgeois d’apprendre leurs arts.

Acte II

Scène I

M. Jourdain s’inquiète des préparatifs du ballet qu’il doit offrir à une Marquise au dîner. Il s’exerce à danser un menuet et à faire la révérence.
Le maître de musique l’incite à offrirdes concerts toutes les semaines. N’est-ce pas comme cela qu’agissent les aristocrates ?
On annonce le maître d’armes.

Scène II

Le maître d’armes enseigne l’escrime au bourgeois qui s’évertue à accomplir gestes et postures avec rapidité. Mais bientôt une querelle éclate entre les trois professeurs : le maître d’armes prône la supériorité de son art sur tous les autres, ce qui ne manque pasd’offusquer les deux autres professeurs.
M. Jourdain tente tant bien que mal de calmer les trois hommes furieux qui menacent de se battre.

Scène III

Le maître de philosophie paraît au même instant. Il modère la fureur des uns et l’impatience des autres. Il dénonce vertement les effets de la colère. En cela, il semble au sage que son art est bien supérieur à celui des autres. Cetteaffirmation ravive les dissensions. En dépit de ses efforts, M. Jourdain ne parvient pas à rétablir la concorde entre ses professeurs. Ne pouvant souffrir davantage d’offense, les trois maîtres quittent leur élève. Seul le maître de philosophie demeure.

Scène IV

Le philosophe enseigne à M. Jourdain les valeurs de la logique, de la morale et de la physique. Mais le bourgeois ne semble guère convaincupar les sophismes du maître. Il réclame des cours d’orthographe et d’almanach. Le maître de philosophie se plie à la volonté de son élève : il lui enseigne quelques rudiments de prononciation avant de l’aider à rédiger une lettre d’amour à l’intention de la marquise.

Scène V

C’est au tailleur de se présenter. Le bourgeois se plaint de l’inconfort de ses vêtements. Le tailleur le rassure :c’est ainsi que l’on s’habille à la cour !
On habille M. Jourdain. A force de flatteries, le commis du tailleur obtient du bourgeois un coquet pourboire.

Acte III

Scène I

Elégamment vêtu, M. Jourdain brûle d’afficher sa luxueuse vanité en ville. Avant de sortir, il demande quelques conseils à Nicole, sa servante.

Scène II

Quand elle aperçoit son maître, loin d’admirer sa superbe,Nicole rit ouvertement de son affublement. Vexé, le bourgeois se renfrogne et met fin à l’hilarité de sa servante : il l’exhorte à organiser la réception qu’il doit offrir.

Scène III

Mme Jourdain survient. Soutenue par Nicole, l’épouse critique le comportement de son mari : elle dénonce sa crédulité face au Comte Dorante qui ne le fréquente que pour mieux l’extorquer. Elle condamne sa vanitéde vouloir vivre comme un noble alors qu’il n’est qu’un bourgeois.
L’épouse réaliste aimerait mettre un terme aux rêveries et à la vanité de son époux.
Mais voilà que Dorante se présente…

Scène IV

D’emblée Dorante s’épanche en flagornerie. Il couvre M. Jourdain de toutes les aménités affectées.
Sa visite n’est pourtant pas désintéressée : après avoir remercié Jourdain de sa largesse et...
tracking img