Moliere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (543 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une éducation de jeune bourgeois (1622-1642) :
Molière est né le 15 janvier 1622. Fils aîné de Jean Poquelin, marchand tapissier, il est issu de la bourgeoisie qu’il représente si souvent dans sescomédies. Il fréquente les collèges.

L’Illustre Théâtre (1643-1645) :
Molière rompt avec sa famille qui s’oppose à son amour pour le théâtre et pour une comédienne (Madeleine Béjart) avec qui ilfonde une troupe, l’Illustre Théâtre.

1644 : Molière fait l’expérience des difficultés d’argent : pour essayer de sauver sa troupe, il a
vraisemblablement recours à des usuriers redoutables.

1645: Il est emprisonné quelques jours pour des dettes. L’Illustre Théâtre ne parvient pas à lutter contre ses puissants concurrents de l’Hôtel de Bourgogne et du Marais. Il s’en va en province. Douzeans de tournées en province, puis l’installation à Paris : Molière apprend son métier. Il compose des farces (perdues) ou de simples canevas sur lesquels improvisaient les acteurs.

1655 : Molièrereprésente à Lyon sa première pièce connue, L’Etourdi : il y met en scène deux
vieux avares, Trufaldin et Anselme.

1658 : Au moment où il s’installe à Paris, Molière peut lire la première traductionfrançaise du
théâtre de l’auteur latin Plaute, et en particulier l’Aulularia (sous le titre de l’Avaricieux). Louis XIV lui accorde la salle du Petit-Bourbon qu’il partagera avec la troupe desComédiens italiens.

1659 : Triomphe des Précieuses ridicules.

1662 : Molière épouse Armande Béjart, de vingt ans plus jeune que lui (fille ou soeur de Madeleine Béjart). Le couple aura trois enfants,dont une fille qui survivra. Il écrit l’Ecole des femmes : un homme d’âge mûr a fait élever dans l’ignorance une fillette pour en faire plus tard son épouse docile et naïve ; mais ses projets sontdéjoués et un jeune homme la lui ravit (dans L’Avare, aussi, les mariages entre personnes d’âge trop différent échouent).

1664 Tartuffe : le goût de l’argent prend le masque hypocrite de la piété....
tracking img