Mon amour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1826 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MON AMOUR

Mon amour est une pièce mise en scène par Catherine Javaloyès de la compagnie « Le Talon Rouge ». Elle a été créée d'après le roman d'Emmanuel Adely.
Avec Gaël Chaillat, dans le rôle de Kevin et du client de bar, Jean-Philippe Labadie, dans le rôle de Daniel et du client de Kevin, Blanche Giraud-Beauregardt dans celui de Roberta et enfin, Pascale Lequesne, dans le rôle de Monique.Comme son nom l'indique, cette pièce parle d'Amour. L'Amour avec un grand A, l'Amour sous toutes ses formes, en passant de celle qui vous détruit totalement, à celle qui vous donne la sensation d'être plus vous même que vous ne l'avez jamais été. Sur scène évoluent plusieurs personnages, joués en tout par quatre comédiens; certains endossent les rôles de plusieurs personnages.
On découvredes personnages venant d'un milieu plutôt précaire, des personnages tout en bas de l'échelle sociale. Il y a ainsi un couple qui ne parvient pas, ou plus, à s'aimer. Daniel, chômeur désespéré depuis six mois, et Roberta, sa femme, elle aussi à la limite de la dépression, sont tous deux parents de jumeaux - qui ne seront pas représentés sur scène - et d'un petit garçon de onze ans, qu'on pourraitdire victime d'un manque d'amour. On verra aussi Kevin, l'aîné, issu d'une première relation orageuse, - et qui n'est donc même pas le fils de Daniel - comblant son besoin d'amour en se prostituant. Aux côtés de ce couple, il y a Monique, une de leurs amis. Monique, femme trompée, bafouée dans son honneur, en acceptant les fréquentes aventures de son mari sans rien dire.
Cette pièce nous plonge aucoeur même de l'Amour, nous obligeant à nous poser des questions sur la véritable nature du sujet, nous invitant à tenter de nous imaginer à la place de chaque personnage, à nous mettre à sa place. Chaque personnage interprète une facette de l'Amour différente. Daniel aime sa femme, mais ne sait plus comment lui montrer car, quand bien même il tenterait des choses, elle, pense toujours à sonex-compagnon, avec qui elle aura vécu un amour passionné – et destructeur! – qu'elle n'a jamais plus retrouvé. Il y a aussi Monique, qui ferme les yeux sur les écarts de son mari, car même s'il va voir ailleurs, il revient toujours, et de plus, encore plus doux et tendre avec elle qu'avant. On retrouve aussi Kevin... Kevin, un jeune homme qui se prostitue avec des hommes plus âgés, Kevin un jeune hommequi semble ne plus vraiment croire à l'amour, qui le voit comme quelque chose de si puissant, qu'il ne peut pas arriver à tout le monde, et qui semble avoir abandonné l'espoir que cet amour, il le connaisse un jour. Et il y le petit dernier, le fils de onze ans, qui sera interprété par tous les acteurs, tour à tour, parfois même, il est représenté par plusieurs comédiens en même temps.
Tout aulong de Mon amour, les différentes visions de l'Amour sont confrontées. Chaque personnage expose sa propre image de l'amour, au travers de sa propre expérience, et souvent, cela nous confronte à nos propres expériences, à nos propres questionnements, nous autres, spectateurs. Cette pièce nous pousse à réfléchir au sens réel de l'amour et à sa place dans la vie de chacun de nous. Tous lespersonnages sont plus ou moins détruits par ce sentiment, qui peut être l'un des plus beaux au monde mais aussi l'un des plus dévastateurs. Dévasté, c'est d'ailleurs ce qu'est Daniel, qui finira par se suicider avec le fusil de l'ex-conjoint de Roberta.
La mise en scène et la scénographie

La mise en scène est de Catherine Javayolès et la scénographie de Daniel Knipper.
La scène est meublée de façontrès sobre, très simple. Quatre chaises sont disposées aux quatre coins du plateau, des bassines remplies d'eau et des éponges sont à côté de chacune d'elles, et un lumière trône au-dessus de chaque chaise. Cette disposition nous renvoit à l'image d'un ring de boxe – image encore accentuée par l'utilisation fréquente des éponges et de l'eau – dans lequel se déroulerait un combat. Et l'on peut dire...
tracking img