Mon burn out

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« MON BURN OUT »
ROCH DENIS

Auteur : Roch Denis Edition : Michel Lafon Date de publication : Septembre 2009

12 janvier 2011

Biographie : il est né le 30 mai 1957 à Ottawa au Canada. De 1981 à 1995, il est l'animateur vedette de la radio Rythme FM Montréal. Bibliographie : « Mon Burn Out » Résumé : Le populaire animateur de radio Roch Denis, perfectionniste et tourné vers les autres, secroit invincible jusqu'au jour où des symptômes d'épuisement apparaissent. En septembre 1995 ce dernier ressent une perte d'énergie et une irritabilité exacerbée. Des nausées permanentes, des acouphènes et une diminution du sommeil s'installent peu à peu. Ne comprenant pas ce qui lui arrive, il consulte une dizaine de spécialistes ; en commençant par des omnipraticiens, des naturopathes, desdiététiciens, puis des gastroentérologues réputés et même des guérisseurs. Après plusieurs lavements barytés, et un régime sans gluten, Roch Denis est toujours malade. Personne ne comprends ce qu'il a. Les jours passent. L'épuisement professionnel l'ayant déjà gagné depuis quelques mois, l'animateur commet des erreurs au travail. Il accepte alors d'être muté en Outaouais (sa région d'origine) pourrelancer une station de radio. C'est à ce moment qu'il se confie à un de ses frères, qui est médecin. Ce dernier diagnostique un Burn out. Roch est surpris, mais met enfin un mot sur ses souffrances. Il se voit ainsi obligé de mettre son travail entre parenthèses et de se reposer dans sa maison. Ce burn out non traité débouche sur 4 années de dépression majeure diagnostiqué par son psychiatre. Durantcelles-ci, l'homme est incapable de marcher tellement il est épuisé. Il perd en partie ses capacités physiques et mentales et ne cesse de pleurer. Au terme d'un quatrième essai d'antidépresseur, son psychiatre trouve enfin le bon traitement. En même temps Roch Denis a un déclic. Il se rend compte qu'il ne craint plus la maladie, elle l'a déjà tellement anéantie. Il commence à guérir tout doucement;le temps et la médication font leurs effets. En novembre 1999, après quatre ans de grande souffrance, Roch Denis va mieux. Il reprend son travail, mais à petites doses et décide enfin de reprendre sa vie en main, et tout particulièrement sa vie privée/affective. Commentaires personnels : ce livre-témoignage décrit tout ce que l'on peut ressentir lorsqu'on travaille trop et que l'on arrive à unépuisement physique et mental. Le burn out est une maladie grave et malheureusement de plus en plus fréquente. L'épuisement professionnel appelé burn out est une forme de la dépression. Succomber au burn out est aujourd'hui un phénomène galvaudé puisqu'il est considéré comme « la » maladie du gagnant. Il constitue une rupture par l'excès (trop de travail, trop de pression, trop d'exigence) plus quepar le vide, symptomatique de la dépression. Il existait un mot le qualifiant jusque là : « le surmenage », mais ce dernier est trop « gentillet » et réellement inadapté à la férocité des temps nouveaux (mondialisation). Utilisant la métaphore d'un incendie intérieur consumant les ressources tant physiques que morales le burn out a de beaux jours devant lui vu les attentes des dirigeants. Ouverturesur un débat : Comment allier vie professionnelle et vie privée? « Petite histoire sur la gestion des priorités ».

(Annexe)
Petite histoire sur la gestion des priorités.
Un jour un sage, doyen d’université, devait organiser un séminaire pour jeunes cadres d’entreprise à qui il devait délivrer un message. Il entra dans un amphithéâtre bondé, dans une ambiance d’attente fiévreuse. Tous cesjeunes de vingt à trente ans étaient venus ici comme on va à l’église, chercher la parole divine, la réponse à leurs angoisses. A l’étonnement de beaucoup, il posa sur la table surélevée par une estrade un bocal de verre transparent, vide, puis il prit la parole d’un ton solennel: « A votre avis, qu’est-ce qui est important aujourd’hui? » Devant le caractère général de la question, certains...
tracking img