Mon combat .

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 568 (141933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Adolf Hitler

Mein Kampf
(Mon combat)

BeQ

Adolf Hitler

Mein Kampf
(Mon combat)
traduction intégrale par J. Gaudefroy-Demombynes et A. Calmettes (Paris : Nouvelles éditions latines, 192_?) Tome premier

La Bibliothèque électronique du Québec Collection Polémique et propagande Volume 1 : version 1.1
2

Avertissement au lecteur1
La présente édition de « Mein Kampf » est uneédition intégrale ne comportant ni choix ni coupures pouvant masquer certains aspects de l’œuvre de Hitler et en altérer la portée ou la signification. « Mein Kampf », qui constitue assurément un document indispensable pour la connaissance de l’histoire contemporaine, est aussi une œuvre de polémique et de propagande dont l’esprit de violence n’est pas étranger à l’époque actuelle et qui par làmêmepeut encore, malgré l’inanité de ses théories, contribuer à une renaissance de la haine raciale ou à l’exaspération de la xénophobie. À ce titre, « Mein Kampf » n’a pas cessé de tomber sous le coup de la loi du 29 juillet 1881 modifiée par la loi du 3 juillet 1972 qui dispose : Article 23. – « Seront punis comme complice d’une action qualifiée crime ou délit ceux qui, soit par des discours, crisou menaces proférés dans des lieux ou
La publication de ce texte a été ordonnée par arrêt de la Cour d’appel de Paris du 11 juillet 1979.
1

3

réunions publics soit par des écrits, des imprimés vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou affiches, exposés au regard du public, auront directement provoqué l’auteur ou les auteursà commettre ladite action, si la provocation a été suivie d’effet... Cette disposition sera également applicable lorsque la provocation n’aura été suivie que d’une tentative de crime prévue par l’article 2 du Code pénal. » Article 24, alinéa 5. – « Ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne oud’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur nonappartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 2000 à 300 000 francs ou de l’une de ces deux peines seulement. » Article 32, alinéa 2. – « La diffamation commise par les mêmes moyens envers une personne ou un groupede personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée sera punie d’un emprisonnement d’un mois à un an et d’une amende de 300 francs à 300 000 francs, ou de l’une de
4

ces deux peines seulement. » Article 33, alinéa 3. – « Le maximum de la peine d’emprisonnement sera de six mois et celui del’amende de 150 000 francs si l’injure a été commise dans les conditions prévues à l’alinéa précédent, envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur nonappartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. » *** La publication de « Mein Kampf » peut heurter la sensibilité de ceux qui, directement ou à travers leursproches, ont souffert des persécutions et des crimes commis, à une époque encore récente, au nom de la doctrine hitlérienne. Pourtant les victimes du plus atroce crime contre l’humanité ne peuvent être vouées à l’oubli. Il importe que les hommes se souviennent du crime et s’en détournent avec horreur dans les temps à venir. Il est donc nécessaire de rappeler ici au lecteur ce à quoi l’ouvrage qu’il aentre les mains, a conduit. Hitler ne révélait dans son ouvrage écrit en 1924, qu’une partie de ses desseins en vue de l’établissement
5

d’un « État racial », assurant la prépondérance des Allemands censés appartenir à la race supérieure des « Aryens », sur les autres populations européennes. Ces desseins ont abouti en 1939 au déchaînement de la 2e Guerre mondiale, au cours de laquelle...
tracking img