Mon dossier bac hida

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1030 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Henry Cartier Bresson, photographe de l’instant

En France, la photographie humaniste, qui marque un intérêt pour l’être humain dans sa vie, se développe autour de l’icône d’Henry Cartier-Bresson, le maitre de la capture de l’instant décisif. Les maitres de ce courant que sont André Kertesz, Robert Doisneau ou Brassaï, se refusent de considérer l’outil non pas comme un outil objectif maisveulent montrer le regard subjectif du photographe face à la réalité, c’est un réalisme poétique qui s’affirme avec ces photographes auteurs.

Henry Cartier Bresson est le représentant avant gardiste de ce courant photographique qui se veut de croire en l’instant absolu, ce moment où l’événement est inscrit dans un segment de temps unique et qui fait de ses photographies des moments de poésie. Cettepoésie nait du graphisme de sa précision absolu et de ses savantes lignes de fuite. Il fait des clichés au moment où tous les éléments de la composition sont en place ainsi que les deux notions clés que sont le temps et l’image. Ce sont celle la même qui agissent au sein de la photographie noir et blanc de Henry Cartier-Bresson.

Intitulée Hyères et prise en 1932, cette photographie a poursujet une personne en vélo qui est saisi a l’instant où il s’inscrit dans une composition. C’est cet instant qui lui donne sa temporalité ainsi que sa dynamique. Cette fonction dynamique est incarnée par la vitesse du passage du cycliste au sein de l’image. Cette photographie est aussi représentative de l’œuvre de Henry Cartier-Bresson qui a voulut abolir la frontière entre art et documentphotographique. Pour lui ‘la photographie est, dans un même instant, la reconnaissance de la signification d’un fait et de l’organisation rigoureuse des formes perçues qui expriment et signifient ce fait’, son importante carrière de photojournalisme caractérisé par la recherche constante du moment décisif. C’est cela sa démarche artistique, cette recherche de l’instant le plus significatif d’une réalitédonnée. La réalité que l’auteur artiste cherche à nous communiquer. L’artiste dépasse le photographe il ne retranscrit pas la réalité il la compose.HCB change la vision de la photographie pour ne plus l’aborder comme la peinture ou une image objective mais comme la retranscription picturale d’un regard personnel et de ses idées fugitives. Il se sert de sa sensibilité pour réaliser des clichésatemporels aux multiples possibilités d’interprétations.

On remarque donc que ses photographies sont le point de rencontre du hasard et de son génie. Ainsi le hasard occupe une place de choix dans le travail de henry Cartier-Bresson, car sans lui le travail de l’instant décisif n’aurait pas lieu d’être car il perdrait alors tout de sa temporalité dans laquelle ses œuvres s’inscrivent. L’œuvre deCartier Bresson peut donc être considérée comme avant gardiste de par le fait qu’elle est la première a penser la photographie dans ses possibilités de medium immédiat. Cette immédiateté mêlée au sens de la composition de cet artiste fait le caractère avant gardiste de son œuvre.

Son sens de la composition est servi par un œil de génie où les rapports de formes apparaissent sous la forme de lacoordination des éléments visuels pris au travers « l’instrument de l’intuition et de la spontanéité, le maître de l’instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois.

Hyères, 1932

Derrière la gare Saint-Lazare,1932

On voit donc que cette photographie noir&blanc, Hyèresest une formidable composition semblable à celle des peintures. En effet l’action se déroule dans un espace composé de courbes, ligne et contraste. Ce lieu indéterminé dans l’espace et le temps est composé de courbes avec les rambardes noires et les escaliers blancs qui nous mènent à l’action qu’est le passage du cycliste. L’escalier est donc situé au premier plan avec l’escalier dont les marches...
tracking img