Mondialisation de la culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1584 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Objectifs de l’auteur et procédés pour les atteindre
Comme dans la conception d’un projet, Jean-Pierre Warnier se fixe un objectif global et des objectifs spécifiques (intermédiaires) pour parvenir à cet objectif global.
* Nous faire réaliser que la mondialisation est un phénomène qui a toujours été.
* Différenciation entre Culture tradition et culture industrielle
* Noussommes dans une période changement (passage de la société ou la culture tradition est très ancré à une culture industrielle
* Influence de la consommation sur la création culturelle (influence du local par le global)
* But final (objectif global) est de parvenir à nous faire réfléchir sur le futur de nos cultures, à savoir si nous allons vers une culture globale ? Sa réponse est non ! De cettemanière l’auteur veut nous faire réaliser que la mondialisation n’est pas un phénomène négatif.
2) La démarche pour les atteindre
Warnier procède en quelque sorte de la même lanière pour tous les sujets qu’il aborde. Il va commencer par définir le terme ou le phénomène dont il va expliquer le fonctionnement et grâce auquel il va élaborer sa vision des choses. Puis l’auteur nous étaye sesarguments en prenant comme base les théories d’auteurs très connus tels que Fernand Braudel. De cette façon les arguments qu’il apporte semble peu discutables puisque partagés par d’illustres personnages. Ensuite, il utilise des exemples concrets pour une meilleure compréhension et un rapprochement avec le lecteur. Il va ainsi déconstruire l’idée négative (si c’est le cas) que le lecteur pourrait avoirdu phénomène de la mondialisation. Enfin, il va utiliser tous ces éléments pour esquisser des questionnements plus « constructif » quand à l’évolution que pourrait prendre cette mondialisation de la culture.
3) Thèmes abordés
La mondialisation, c’est quoi ?
L’auteur définit dans une petite introduction ce qu’est la mondialisation grâce à des exemples concrets (Art Zen et le Titanic). Il meten place de cette façon la problématique de sa réflexion : Va-t-on vers une mondialisation de la culture ?
Qu’est-ce que la culture  et quels sont ses rôles ?
* Culture tradition
La culture tradition est une culture attachée à une société donnée et sur un lieu donné. Cette culture est transmise uniquement par la société. Ce sont donc des cultures localisées et identifiables, par exemple parla langue. L’auteur souligne que l’expression de certaines choses dans une langue n’existe pas forcément dans une autre.
La culture a donc et aussi un rôle d’identification puisqu’elle fournit à ses individus un ensemble de répertoire d’actions qui vont lui permettre de reconnaitre son appartenance à cette culture précise, mais aussi de se différencier des autres groupes culturels.
Laculture est aussi une boussole car elle « régie »la société et nous permet de mettre en œuvre des références, des représentations. La culture tradition est vivante car elle s’adapte à l’histoire et elle se doit d’intégrer le changement justement pour remplir sa fonction d’orientation.

* Industries culturelles
L’histoire a permis aux pays en développement de produire et reproduire les biensfaisant partie de la culture de l’homme. Ces biens culturels sont produits et diffusés à grande échelle. Ces sociétés sont des industries culturelles car elles sont avant tout des cultures tradition que l’on a dotées d’une puissance de diffusion à échelle mondiale (production en série). Les cultures vont-elles s’aligner sur la culture américaine ? Pourquoi en sommes nous arrivés là ? Lamondialisation est en effet un phénomène récent mais la mobilité de l’homme ne l’est pas. Cette vision statique que nous avons de la culture est fausse. L’humanité a colonisé le monde en peu de temps et c’est son établissement sur plusieurs régions du globe qui est l’origine de la diversité culturelle et linguistique que nous connaissons aujourd’hui. En parallèle, l’économie de marché s’est développée...
tracking img