Mondialisation et opposition nord/sud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2755 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mondialisation abolit-elle l’opposition nord/sud ?
Le Chili est devenu membre de l'OCDE le 11 janvier 2010. L'Estonie, Israël et la Slovénie le 27 mai 2010. Aussi, ce sont aussi bien des pays du Nord et du Sud qui cette année ont intégré le « club » des pays développé.
Mondialisation : mise en relation des différentes parties du monde d’abord par la multiplication des flux puis parl’internationalisation des échanges.
Abolir : mettre un terme à la validité de
Opposition Nord/Sud : d’où vient-elle ? En quoi est elle ou a-t-elle été valide ? Effet de la colonisation, de la révolution industrielle, et de la première mondialisation. Ainsi l’Europe et les premiers « gagnants » de la mondialisation (USA, Japon, NPI, Australie, Nouvelle Zélande) se retrouvent qualifiés de pays du Nord,car ils sont caractérisés par : PIB/h élevé, IDH > 0.8, niveau de vie élevé, taux d’urbanisation élevé, tertiarisation de l’économie, entre autres. Aujourd’hui, le terme de pays du Nord prend aussi en compte les pays issus de l’ex bloc communiste, actuellement considérés comme étant « en transition » par l’ONU. Par opposition, on parle également de pays du Sud, terme regroupant des territoiresdiversifiés :
- des pays émergents, acteurs montant dans ce que F. Braudel appelle l’économie-monde : Brésil, Chine, Inde, Afrique du Sud, Mexique, …
- des pays vivant d’une rente (pétrolière, matière première propre à leur territoire…), au PIB important, mais ayant des retards et des carences sur le plan du développement (IDH, indice de Gini, situation alimentaire parfois précaire…) : monarchiedu Golfe arabo-persique (EAU, Arabie Saoudite, Koweït, Qatar, …), Argentine (exportations de viande), Maroc (matières premières minières), …
- des pays en marge, que l’ONU qualifie de PMA : situés dans la « diagonale de la sécheresse » (Mauritanie à la Somalie), certains pays d’Asie (Laos, Bhoutan, Bangladesh, Afghanistan), et d’autres pays (Haïti, …)
Le processus d’intégration croissanteauquel répond le phénomène de mondialisation entraîne t-il la mise en place d’un nouveau système monde remettant en cause les oppositions historiques et structurelles de part et d’autre de la ligne Nord-Sud ?
i - dans sa logique d’intégration des différentes parties du monde par l’internationalisation des flux et des échanges, la mondialisation tend à intégrer une part croissante d’acteurs du Sud dansle système-monde, remettant à la fois en cause la ligne Nord/Sud et les oppositions préexistantes
1-1) EN EFFET, La limite NORD/SUD n’est pas une limite fixe, surtout avec la mondialisation :
* On peut évoquer sur ce point l’exemple des NPI d’Asie, ou « 4 Dragons », qui en sont un véritable symbole. En effet, Hong-Kong, la Corée du Sud, Singapour et Taiwan, anciennes colonies ou territoiresayant vécu des conflits durant la première moitié du 20ème siècle, ont changé de statut en quelques décennies, et sont aujourd’hui unanimement considérés comme des pays du Nord. Ainsi, croissance économique et développement ont été rendus possibles grâce à la mondialisation, en particulier avec le modèle d’Akamatsu : arrivée massive de capitaux venant du « grand frère » japonais, diffusion detechniques de production comme le taylorisme ou le toyotisme, … Aujourd’hui, d’après les chiffres du FMI, un Sud-Coréen dispose d’un pouvoir d’achat nettement supérieur à celui d’un Portugais.

* D’autre part, face à la forte croissance des pays dits « émergents » (Brésil, Chine, Afrique du Sud), dynamique qui tend à les rapprocher des pays du Nord, on peut penser que cette limite Nord/Sud devraêtre reconsidérée d’ici quelques années. D’abord parce qu’il y a croissance économique dans ces pays émergent. Par exemple, alors que de nombreux pays du Nord ont connu une contraction de leur PIB en 2009, celui de la Chine a augmenté de plus de 8 % selon les estimations. Mais, c’est aussi parce que ces pays connaissent une phase de développement, même si des retards persistent. A titre...
tracking img