Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1492 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation SES
Un des phénomènes les plus marquants des vingt dernières années est la mondialisation : cette mondialisation est essentiellement économique. Depuis plusieurs mois les manifestations de contestations « altermondialiste » semblent en régression mais les craintes que la mondialisation suscite sont loin d’avoir disparue notamment celles qui concernent l’existence d’uneculture globale mondialisée uniformisée et américanisée. Cette mondialisation a ses conséquences culturels, fait naître une « culture universelle » et certains ont été jusqu’à prédire une uniformisation culturelle prochaine. L’uniformisation culturelle désigne le processus qui consiste à rapprocher les façons de satisfaire les besoins de l’ensemble de la population mondiale pour les unifier afinde répondre à une offre de biens et de services standardisées de plus en plus plantaires. Elle implique un affaiblissement des particularismes culturels et l’apparition d’une standardisation des normes, des valeurs et des comportements au niveau mondial.
Dans quelle mesure la mondialisation favorise-t-elle l’uniformisation culturelle ?Dans un premier temps nous montrerons que la mondialisation favorise l’uniformisation culturelle puis dans un deuxième temps nous montrerons que cette relation présente des limites.
I La mondialisation semble favoriser l’uniformisation culturelle
Une production mondiale standardisée favorise les gouts et les besoinscependant la mondialisation menace les cultures singulières et uniformise les comportements.
A- une production standardisée qui favorise les gouts et les besoins
La mondialisation conduit à l’élaboration des produits standardisés, même si les produits doivent être adaptés (par exemple on peut acheter de la bière chez McDonald en France). Les produits tel que Coca-Cola envahissent lesmarchés de la planète car partout dans le monde le Coca-Cola répond au besoin de la population même dans les régions les plus locales (doc 2). Certains produits ont tellement été standardisés et banalisés, qu’aujourd’hui ils sont anonymes, ils ont perdu leurs référent culturel (pizza, services touristiques, séries américaines…) (doc 3)
Par ailleurs, les hypermarchés par exemple Carrefour, parl’augmentation des échanges et par l’intermédiaire des biens et des services échangés, ont vu une forte augmentation de leurs implantations en Amérique, en Asie mais surtout en Europe (doc 1). Cette étendue suppose que dans les rayons, les produits seront standardisés et identiques donc quelque soit la région, les individus ont des gouts et des besoins proches. Tout ceci montre donc qu’il faut une culturecommune au niveau des consommations. Certains biens matériels (coca-cola, Nike….) ou culturels (superproductions hollywoodiennes) font mêmes penser à une américanisation des modes de vie.
Cette uniformisation culturelle n’est pas seulement sur les produits, elle est aussi présente dans les comportements des gens. Que l’on soit en Chine, en Allemagne ou en France chaque individu va acheter lesmêmes articles. On pourrait donc parler de rapprochement des peuples.

Ainsi la mondialisation conduit a une production standardisée mais menace aussi les cultures singulières et uniformise les comportements

B- la mondialisation menace les cultures singulières et uniformise les comportements

Le modèle diffusé, grâce à un processus d’acculturation, est celui de l’Occident. L’acculturationest l’ensemble des changements culturels provoqués par la mise en contact de deux cultures différentes. Les cultures singulières sont menacées car les produits qui résultent de la mondialisation prennent la place des produits locaux ou régionaux. De plus, l’état ne peut pas contrôler ce mouvement (doc 2). Ce type d’acculturation provoque un phénomène d’assimilation (acquisition d’une...
tracking img