Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 44 (10980 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
VISCHI Crystelle
Date de création : Date de dépôt : Niveau : 01.11.2005 04.11.2005 BAC + 3

La mondialisation




VISCHI Crystelle
Date de création :
01.11.2005
Date de dépôt :
04.11.2005
Niveau :
BAC + 3
La mondialisation


INTRODUCTION
Depuis le milieu du siècle dernier, les échanges mondiaux ne cessent de croître et
intègrent de plus en plus depays. Le processus de l‘internationalisation, caractérisé par
l‘ouverture aux marchés étrangers des économies nationales se développe et laisse apparaître
un nouveau processus qui est celui de la mondialisation. Ce dernier tend à se substituer
progressivement à l‘internationalisation avec l‘implantation d‘unités de production sur des
territoiresétrangers et transforme progressivement le commerce, les finances, l'emploi, la
migration, la technologie, les communications, l'environnement, les systèmes sociaux, les
modes de vie, les cultures et les modèles de gestion. La technologie et la mondialisation se
renforcent mutuellement. Le processus de mondialisation n'est pas entièrement nouveau, en
revanchele contexte dans lequel il s'inscrit, de même que certaines de ses caractéristiques et
la technologie connexe le sont. En effet, la notion de mondialisation, devenue capitale depuis
une vingtaine d'années, n'est que la poursuite du mouvement de révolution industrielle qui
s'est développé en Europe à partir de la fin du dix-huitième siècle. En quelquesorte, la
mondialisation constitue le dernier développement d'un phénomène historique de long terme,
alors même qu'elle par aît être complètement récente. On pourrait résumer ce paradoxe par la
formule suivante : la mondialisation est un phénomène historique devenu un sujet d'actualité.
La mondialisation émane d‘étapes successives et a été rendue possible grâce àplusieurs facteurs que nous développeront plus tard tels que l‘abaissement des barrières
tarifaires comme les droits de douane par exemple, et non tarifaires, la libre circulation des
marchandises, des services, des hommes et des capitaux et surtout l‘augmentation de la
demande mondiale. En d‘autres termes, l‘internationalisation signifie que lesEtats Nations
s‘ouvrent davantage à l‘extérieur par exemple à cause de l‘étroitesse du marché. La
mondialisation, quant à elle, souligne un changement de nature de l‘internationalisation. Cela
signifie que les marchés mondiaux se superposent aux marchés nationaux. Le pouvoir des
Etats se hiérarchise davantage et la coopération internationale devientainsi nécessaire pour
tous les pays. Il en est de même que des progrès dans les transports intercontinentaux et les
technologies de l‘information ont permis d‘intensifier les mouvements transfrontaliers de
biens, de services et de capitaux. Il faut quand même savoir que cette économie de libre
échange qui domine aujourd‘hui le monde, implique lerespect de règles de fonctionnement
puisque les échanges doivent être organisés. C‘est d‘ailleurs l‘objectif affiché par plusieurs
institutions internationales, de niveau régional (c'est-à-dire incluant plusieurs pays souvent
géographiquement proches) et même mondial.
Ce phénomène mondial a permit la fondation de plusieurs zones d‘échange telle que
l‘UnionEuropéenne ce qui a lar gement favorisé le commerce intra zone.
Face à ces grandes zones de pays industrialisés pour la plupart, les pays en développement se
distinguent et ont leur place dans le commerce mondial. Tous ces pays ont en effet, un retard
manifeste d‘un point de vue économique et social.
Parmi eux, on peut citer les nouveaux pays industrialisés,...
tracking img