Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (814 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Université Paris Descartes
Année 2010/2011

La Mondialisation : Coûts et Avantages

[pic]

I- La défense de la théorie libre-échangiste :

A- La doctrinelibre-échangiste
B- L’exemple de l’Angleterre au XIX

II- Remise en cause de l’efficacité du libre échange :

A- Crises et Chômage dans les pays développésB- Retard des pays en développement dans le commerce mondial

III- La tentation d’un recours au protectionnisme :

A- Arguments favorables au protectionnismeB- Risques liés au protectionnisme

Revue de littérature :

La Mondialisation n’est pas coupable, vertus et limites du libre échange, de Paul Krugman

Dans ce livre composéd’exposés, articles et conférences, Paul Krugman remet en cause la vision dominante qui consiste à voir en les pays émergents une menace qui conduirait à un retour au protectionnisme.
L’auteur critiqueaussi la remise en cause du libre échange qui pour lui demeure pourtant la solution la plus adéquate au vu du contexte actuel de Mondialisation.

D’après Paul Krugman, il existe une pensée dominanteaux Etats-Unis qu’il appelle théorie ‘‘pop’’, qui compare le commerce international à une compétition internationale, ou encore qui explique que les difficultés économiques des pays occidentaux sontétroitement liées à la concurrence des économies des pays émergentes du tiers monde.
Mais pour l’auteur il y a à travers cette théorie ‘‘pop’’ plusieurs risques et notamment celui d’un retour durabledu protectionnisme : ‘‘L’accent mis sur la nature compétitive des relations économiques internationale prépare le terrain pour ceux qui voudraient voir adopter les politiques les plus fermes sinoncarrément protectionnistes’’.

Concernant, la thèse de Paul Krugman, il va s’opposer point par point à la pensée dominante décrite précédemment.
Ainsi, par exemple à la question de savoir si la...
tracking img