Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1034 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours de géographie n°2

AUTRES LOGIQUES D'ORGANISATION DE L'ESPACE MONDIAL
Un autre monde que celui proposé par la mondialisation est-il possible ? Sur quelles base le fonder ?

Lectures dans le manuel


Chapitre 2
« Un monde, des mondes »

p.56 à 83

Introduction
Face à la mondialisation et à la domination de trois grandes aires de puissance s'opposent d'autres logiques, pluscomplexes, de contestations et de fragmentations. Celles-ci s'expriment à travers des formes variées de résistances politiques à la mondialisation ou encore à travers l'affirmation des différences culturelles.

I- Une mondialisation contestée
1- Une mondialisation créatrice de déséquilibres : La mondialisation économique accentue les inégalités entre pays, et au sein d'un même pays, entrerégions.

L'inégal développement : des Nords, des Suds

I- Une mondialisation contestée
1- Une mondialisation créatrice de déséquilibres : La mondialisation économique accentue les inégalités entre pays, et au sein d'un même pays, entre régions. → 1/5 de la population (soit 1,2 milliards de personnes) vit avec moins de 1$/jour.

I- Une mondialisation contestée
2- Les résistances des ÉtatsDébat = jusqu'où convient-il de libéraliser les économies ? réticences en Europe et dans le monde à propos de la libéralisation du commerce des produits agricoles, des services et de la culture


I- Une mondialisation contestée
2- Les résistances des États Débat = jusqu'où convient-il de libéraliser les économies ? création du G22 pour tenter de s'opposer à la libéaralisation des échanges
● I- Une mondialisation contestée
3- De l'antimondialisation à l'altermondialisation Contestation de la mondialisation dite libérale c'est-à-dire gouvernée par les mécanismes de l'économie de marché

« Y'a bon le FMI Véritables huissiers mondiaux, le FMI et la Banque mondiale se sont montrés incapables d'endiguer les crises financières ; ils les ont même nourries avec le système de la dette etles plans d'ajustement structurels, véritables machines à créer misère et inégalités. »

« Il faudrait être fou... La dérèglementation du transport permet de recomposer le travail, les productions au plan mondial et au moindre coût, tout en s'inscrivant dans la spirale d'une concurrence sans limite. Les entreprises délocalisent sans égard pour les conséquences sociales. »

« Ça se passevraiment comme ça La forêt, l'eau, l'air et la terre sont victimes d'une surexploitation suicidaire. Agriculture, élevage et alimentation sont devenues des industries "comme les autres" ; le génome humain est en passe d'être privatisé... La marchandisation prend des allures de catastrophe planétaire. »

I- Une mondialisation contestée
3- De l'antimondialisation à l'altermondialisation
Lors de laconvocation de Forums sociaux mondiaux (FSM) ou régionaux (FSR), « anti-Davos »

I- Une mondialisation contestée
3- De l'antimondialisation à l'altermondialisation

→ pour une alternative à la mondialisation libérale, fondée sur le respect de l'environnement et la solidarité vis-à-vis des pays du Sud.

I- Une mondialisation contestée
4- Le développement durable et solidaire est-ilpossible ?
= comment concilier croissance économique, développement humain et protection de l'environnement ?

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins ». (rapport Brundtland - 1987)

→ prise de conscience hésitante depuis les

années 1980 et une mise en pratiquedifficile :


Des conférences - « Sommet de la Terre » à Rio (1992) : deux conventions sur les changements climatiques et la biodiversité - Sommet de Kyoto (1997) : lutte contre les gaz à effet de serre (GES) responsable du réchauffement climatique Des initiatives en faveur d'une économie plus solidaire : - S.E.L (système d'échange local) - commerce équitable (ou commerce altenatif)

●...
tracking img