Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3215 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan de l'exposé

I) L'empire, c'est la guerre

A. Pourquoi la guerre ?

B. Un moyen efficace : la Grande Armée

C. A la conquête de l'Europe !

II) Napoléon soumet l'Europe

A. L'empire français

B. Napoléon transforme l'Europe

Les apports

2. Les résistances

III) L'effondrement de l'empire

A. La conquête de trop

B. Grandeur et décadence

I) L'empire c'est laguerre

A. Pourquoi la guerre ?


Lorsque la Convention se sépare en octobre 1795, la France n’a plus en face d’elle qu’une Angleterre qui traverse une crise financière et morale et une Autriche non résignée malgré ses échecs.

Les nouveaux départements belges et rhénans sont inscrits dans la constitution de l’An III. Une telle décision oblige la France à défendre à l’avenir ses frontièresnaturelles.

La première coalition commencée en 1793 prendra fin avec la paix de Campo-Formio après que Bonaparte, nommé général en chef de l’Armée d’Italie aura réalisé la campagne fulgurante qui stupéfia l’Europe. La seconde coalition sera à nouveau l’œuvre de Pitt. Sachant Bonaparte en Egypte, il persuade avec beaucoup d’or, l’Autriche, la Russie et le Royaume de Naples à se joindre àl’Angleterre. Les hostilités commencent en 1798. Elles se terminent avec la Paix d’Amiens en 1802, mais entre temps, Bonaparte devenu Premier Consul, à la suite du coup d’état des 18 et 19 Brumaire An VIII (9 et 10 novembre1799), hérite d’une guerre engagée en 1792 par une France « désemparée devant ses contradictions », mais qui est aussi « la réplique d’une Europe apeurée et convaincue de sa légitimité». Il hérite également de l’annexion de la Belgique devenue province française par la volonté de la Convention. Or dans un discours au Parlement anglais, le 29 décembre 1796, W. Pitt disait : « Jamais l’Angleterre ne consentira à la réunion de la Belgique à la France. Nous ferons la guerre tant que la France ne sera pas rentrée dans ses limites de 1789 ».

Il tint parole. De 1793 à 1815, septcoalitions seront fomentées contre la France.

B. Un moyen efficace: la grande armée

Contrairement à ses adversaires pour lesquels, selon la tradition, la bataille n'est qu'un moyen parmi d'autres, l'Empereur recherche systématiquement la bataille décisive qui contraindra l'ennemi à capituler. Dans cette perspective, il manifeste un esprit résolument offensif et n'a qu'un but stratégique : setrouver le plus fort là où il a décidé de frapper le coup décisif.

Pour ce faire, il constitue, dans le cadre de la Grande Armée (armée principale qu'il commande en personne), deux groupes d'armée indépendants : l'un, formé de différents corps d'armée sous le commandement des maréchaux, pour préparer et mener le combat ; l'autre, formé de réserves générales sous son commandement plus ou moinsdirect, afin de terminer la bataille en produisant l'« événement ».

A partir de là, la « grande tactique » de Napoléon se résume, selon ses propres termes, à l'art de « réunir » et de « concentrer » son armée : celle-ci est « réunie » quand ses divers éléments sont en relation et assez proches pour n'être pas coupés par l'ennemi, et elle se trouve « concentrée » lorsque ceux-ci se rassemblentpour la bataille.

A cet effet, depuis 1803, l'unité tactique majeure est le corps d'armée, véritable petite armée autonome de quinze à quarante-cinq mille hommes commandés par un maréchal et constituant la plus grande formation opérationnelle interarmes. Chaque corps comprend deux à quatre divisions d'infanterie (avec quinze à vingt pour cent de voltigeurs), une brigade ou une division decavalerie légère (éclaireurs, chasseurs), de l'artillerie divisionnaire et de réserve, du génie et des services. Même les différentes composantes de la réserve générale finissent par former des corps d'armée : corps d'infanterie, de cavalerie (de ligne - dragons - et de bataille - cuirassiers) ; corps de la Garde, ultime réserve interarmes qui protège la réserve d'artillerie. Outre cette réserve...
tracking img