Monet et zola la gare st lazare

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2125 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 septembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
EPREUVE D’HISTOIRE DES ARTS
Objet d’étude : L’homme et l’espace
Etude comparée Arts Plastiques / Lettres

Autour du thème de la gare
Corpus :
La gare Saint-Lazare, Claude Monet, 1877
La Bête humaine, Emile Zola, 1890

I. INTRODUCTION
Présenter chaque œuvre (titre, auteur, date, courant éventuel, enjeu disciplinaireIsabelle2012-02-16T23:58:00 Présenter les deux artistessuccessivement
)
Claude Monet (1840-1926) est un peintre impressionniste. Quand il peint ce tableau La Gare Saint-Lazare, il vient de quitter la ville d'Argenteuil pour s'installer à Paris. Il vient de passer plusieurs années à peindre la campagne et il s'intéresse désormais aux paysages urbains car il veut être considéré comme un peintre de la vie moderne.
Emile Zola (1840-1902) est unauteur naturaliste. La Bête humaine est le dix-septième volet de l’œuvre d’Emile Zola intitulée Les Rougon-Macquart. Histoire naturelle et sociale d’une famille sous le Second Empire. Composée de vingt volumes (entre 1871 et 1893), elle s’inscrit dans le mouvement naturaliste dont Zola est le maître : il s’agit d’étudier l'influence du milieu sur l'homme et les tares héréditaires d'une famille.
contexte historique :
Symbole de la révolution industrielle naissante, le chemin de fer se développe en France à partir des années 1820. Il devient un moyen de transport prodigieux après avoir été une curiosité. La population est fascinée, les artistes comme Monet aussi. Zola a bien compris l’importance de l’arrivée des chemins de fer : son principe est de défendre des « tranches de vie » en lesdécrivant avec précision.

À l’aide de quels outils (thématiques, historiques, artistiques, etc) pouvons-nous les commenter ? Définir les pistes de lecture et d’interprétationIsabelle2012-02-17T09:29:00 Donner 1 grande ligne par artiste qui caractérise la façon dont il traite le sujet.
.
Monet : le travail de la couleur, de la perspective, de la surface
Zola : l’importance de ladescription (perspective des lignes, détails techniques)
Autour de quelle problématique se rassemblent-ilsIsabelle2012-02-19T00:13:00 Quel est le grand thème qui peut les rassembler ?
 ?
Monet exposa 7 toiles de la série des Gare Saint-Lazare à la troisième exposition impressionniste, en avril 1877. Comment a-t-il réussi à « fixer » l’instant où le train arrive en gare ?
Zola livre unedescription détaillée de la gare Saint-Lazare : comment la locomotive devient-elle un personnage à part entière ?

 En quoi les impressionnistes et les naturalistes témoignent-ils du progrès technique de l’époque ?
Annoncer le plan (2 voire 3 parties maximum). Plan 1
A. La gare en arts plastiques : l’impressionnisme de Claude Monet
La gare en littérature : le naturalismed’Emile Zola
Convergences et divergences dans la représentation de la gare

II. DEVELOPPEMENT

A. La gare en arts plastiques : l’impressionnisme de Monet

EnIsabelle2012-02-19T12:37:00 Dans quelles conditions a-t-il peint ?

1877, emménageant dans le quartier de la Nouvelle Athènes, Claude Monet demande l'autorisation de travailler dans la gare Saint-Lazare. Cette gare estune des limites de ce quartier. C'était le lieu idéal pour trouver les effets changeants de la luminosité, la mobilité du sujet, les nuages de vapeur : la gare est un motif très moderne. A cette époque, les trains sont le moyen de transport le plus moderne qui existe.

MonetIsabelle2012-02-19T12:37:00 Quels sont ses objectifs ?

réalise une série de peintures avec des points de vuedifférents dont les vues du vaste hall de la gare. Malgré la géométrie de l'architecture métallique, ce sont bien les effets colorés et lumineux qui ressortent le plus. Monet ne cherche pas à nous faire une description détaillée de l'architecture de la gare, des machines ou des voyageurs.

CertainesIsabelle2012-02-19T12:37:00 Quelle est sa technique ?

zones, véritables morceaux...