Monnaie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La notion d’activité économique passe par l’échange. Pour que l’échange se réalise, il faut une convention acceptée par tous s. Ce fut tout d’abord le troc qui, devant la multiplication des biens et des acteurs de l’échange, fut abandonné au profit de ce que l’on va par la suite désigner par la monnaie.

1.

Le troc et la monnaie

A)le troc

Avec le troc, les produits s’échangentcontre d’autres produits. Il s’agit d’un échange direct d’un bien ou service contre un autre. Le troc implique une double correspondance entre la production et les besoins des coéchangistes.

Economie de troc : produit contre produit

Le troc caractérise les échanges au sein des sociétés primitives. Dans les économies modernes, où les échanges sont multiples et se comptent en milliards, letroc ne serait plus adapté car la double coïncidence des besoins ne pourrait s’observer dans les échanges multilatéraux.

En savoir plus :

Lors du troc, le commun accord garantit l’équité de l’échange. C’est l’estimation de la valeur d’usage qui permet l’échange de 2 produits. S’il faut 2 bananes pour 4 pommes, le rapport 2/4 s’appelle le terme de l’échange. Cette notion se retrouve pour lesdevises (savoir combien il faut de dollars pour un euro).

Les inconvénients détaillés du troc :

*

certaines marchandises ne se divisent pas (ce qui complique l’échange)
*

il peut exister un décalage entre l’acquisition d’un bien et son échange futur. Lors de ce décalage il faudra stocker puis transporter la marchandise ce qui a un coût
*

il fauttrouver la bonne personne (on dit qu’il s’agit d’un acte particularisé)
*

obtenir un profit sur la revente devient plus difficile

B)la monnaie

La monnaie permet de faciliter les échanges. Une personne peut vendre son bien à n’importe quel acheteur potentiel, que ce dernier ait ou non un bien à vendre.

La monnaie est un actif parfaitement liquide, accepté par tous à sa valeurnominale. La liquidité de la monnaie signifie qu’elle est utilisable immédiatement et sans transformation pour régler les échanges.

La liquidité est la qualité d’un bien à être converti à tout moment en monnaie sans perdre de valeur et donc d’être utilisable immédiatement dans toute transaction.

2.

Les fonctions de la monnaie

Dans les économies développées à économie de marché, lamonnaie est omniprésente. Elle remplit 3 fonctions déjà décrites par Aristote dans L’éthique à Nicomaque et dans La Politique.

1.

la monnaie comme instrument d’échange (espace)

La monnaie est un instrument d’échange ou un intermédiaire des échanges car tous les produits s’échangent contre de la monnaie et la monnaie permet l’achat de tous les biens ou services. La monnaiereconnue et acceptée par tous (=> la monnaie est une convention) supprime la nécessaire coïncidence des besoins. Elle facilite et accélère les échanges.

Distribuée via des revenus, elle garantit à chaque individu la possibilité de choisir, à travers la transaction, le bien ou le service offert. Une marchandise est négociée contre une certaine quantité de monnaie, qui en constitue le prix, et aveclaquelle le vendeur pourra, à son tour, se procurer les biens qui lui sont nécessaires.

Economie monétaire : produit  monnaie  produit La monnaie permet les échanges multilatéraux.

2.

la monnaie comme unité de compte (espace)

La monnaie comme unité de compte permet de déterminer les prix des différents produits les uns par rapport aux autres. Elle détermine une échelle généraledes prix entre tous les biens. Avec la monnaie, on peut mesurer et comparer des biens et des services différents. Elle constitue un véritable étalon de mesure, elle permet d’exprimer la valeur de tous les autres biens.

Il est , en effet, infiniment plus commode d’évaluer un produit par rapport à un étalon unique que de fixer les relations d’échanges de ce produit avec toutes les autres...
tracking img