Monnaie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 108 (26987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MONNAIE

7 thèmes :
1 – Le concept de monnaie
2 – La création monétaire
3 – Financement de l’économie
4 – Monnaie et équilibre macroéconomique
5 – Définition et mise en œuvre de la politique monétaire
6 – Taux de change et balance des paiements
7 – Du système monétaire international à l’union économique et monétaire

Bibliographie :
« Economie Monétaire et financière », Bailly, Caire,Figluizzi, Lelièvre. Edition Bréal
« Macroéconomie », Fischer, Dombush, Begg. Dunbod, 2ème édition
« Principes d’économie moderne », Stigliz. Edition De Boeck
[pic]

→ Objectif du chapitre : Définition du concept de la monnaie
→ Quelques idées introductives :
- Pas de définition simple de la monnaie
- Constante évolution de la monnaie
o Variabilité de formes de lamonnaie
o Evolution de mesures de la monnaie

1 – Définition de la monnaie

Offres de monnaie des agents financiers aux agents non financiers et demandes de monnaies des agents non financiers aux agents financiers.

Monnaie : tout ce qui est généralement accepté en paiement de biens et de services ou pour le remboursement des dettes.
└> le pouvoir libératoire de la monnaieLa monnaie comprend le numéraire = argent liquide (pièces et billets)
Mais la monnaie est plus large que le numéraire, elle englobe :
- les dépôts en comptes courants (dépôts à vue). Il y a 3 caractéristiques
o disponible à tout moment
o pas de rémunération
o moyen de circulation (chèques qui sont un instrument de placement)
- Mais aussicertains dépôts sur comptes d’épargnes (à terme)
o Une échéance avant laquelle elle est immobilisée (on paie des frais pour le transfert)
o Une rémunération à certain taux d’intérêt
Conditions : Ils doivent être accompagnés d’une possibilité de transformation rapide en numéraire ou en dépôts en compte courant.

Difficulté de la détermination de la limite supérieure de lamonnaie (tous les patrimoines ne peuvent pas être considérés comme de la monnaie) :
- Limite supérieure en évolution au cours de l’histoire, apparition de nouvelles formes de monnaie.
- Actuellement, coexistence de plusieurs définitions plus ou moins larges de la monnaie.

2 – Fonctions de la monnaie

Il y a 3 fonctions principales :
- intermédiaire des échanges
-unité de compte
- réserve de valeur

Comparaison utile de l’économie monétaire avec l’économie de troc qui se caractérise par l’absence de la monnaie et par l’échange direct de biens et services contre des biens et services.

2.1 – Intermédiaire des échanges

La monnaie permet de payer les biens et services (pouvoir libératoire).

a – Caractéristiques de l’économie de troc

- Unéchange nécessite une double coïncidence des besoins : le producteur 1 a besoin du bien produit par le producteur 2 et en même temps, le producteur 2 a besoin du bien produit par le producteur 1. De plus, il faut qu’ils soient d’accord sur le prix relatif des 2 biens

- il nécessite aussi un niveau élevé des coûts de transaction = temps de recherche de contreparties (double coïncidence desévaluations = les 2 parties doivent se mettre d’accord sur le coût)

b – Apparition de la monnaie

Les producteurs 1 et 2 sont payés en monnaie et non plus en produits des producteurs 2 et 1 respectivement.
→ plus de nécessité de double coïncidence des besoins.

c – Avantages de la mise en place de la monnaie

- Diminution des coûts de transaction
- incitation à la spécialisation et à ladivision du travail : chacun produit uniquement le bien et service qu’il sait produire le mieux.
( Par conséquent, il y a une augmentation de la productivité et une amélioration de l’efficacité économique.

2.2 – Unité de compte (étalon de mesure)

Tous les prix de bien seront mesurés en fonction de la monnaie. La monnaie définit l’unité de la valeur de l’économie.
Dans une économie de troc...
tracking img