Monologue racine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour introduire :
Pour amener le sujet : Après avoir proposé une définition du monologue et de sa
spécificité, on peut citer quelques monologues particulièrement célèbres
(notamment chezShakespeare, Corneille, Molière, Racine, Beaumarchais,
Musset, Hugo, Anouilh, Giraudoux…) et se demander pourquoi, très souvent, ce
sont eux qui restent le mieux gravés dans la mémoire du spectateur et dulecteur.
Pour formuler une problématique : Poser la question des différentes fonctions du
monologue, c’est demander à quoi il sert. Il faut préciser d’emblée que le
monologue peut prendre des formestrès diverses (qu’il faudra détailler au cours
du développement), notamment selon sa longueur, sa situation d’énonciation et
son registre – ce qui revient à en souligner le caractère protéiforme,malgré son
côté conventionnel.
Annonce du plan
I - Les fonctions dramatiques du monologue : son rôle par rapport à l’action
A) Le monologue présente l’action (monologue d’exposition)
B) Lemonologue suspend l’action (en revenant sur le passé, en analysant le
présent et/ou en anticipant sur le futur)
II - Les fonctions psychologiques du monologue : son rôle par rapport aux
personnages
A) Lemonologue donne accès à l’intériorité, à l’intimité du personnage (les
monologues sont souvent lyriques)
B) Le monologue exprime les déchirements, les contradictions, les incertitudes
du personnage(tel est le cas du monologue délibératif, qui est fortement
pathétique)
III – Les fonctions esthétiques du monologue : son rôle par rapport à la
dramaturgie
A) Le monologue joue sur l’émotion duspectateur (il peut constituer une pause
poétique pleine de lyrisme élégiaque ou de pathétique)
B) Le monologue joue sur la présence et le statut du spectateur (il peut
s’adresser à lui, le prendreà témoin)
Pour conclure :
Bilan : Chaque système dramatique exploite en fonction de ses visées propres la
forme du monologue – qui s’avère particulièrement malléable… et, finalement,
pas si...
tracking img