Monsieur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication de texte

Le texte en question est issu de l’œuvre de Kant intitulé Fondations de la métaphysique des mœurs publié en 1785. Durant cette période moderne, Kant s'est tourné vers la question du bonheur : en est issu le thème de cet extrait qui est celui du bonheur. Selon Kant, le bonheur n'est qu'un idéal de l'imagination, une utopie de l'esprit qu'il n'est pas possible de réaliser.Le texte se divise en quatre parties. Dans la première, allant de la ligne 5à11 : Kant dévoile son idée principale selon laquelle l'Homme ne peut savoir ce qu'il veut réellement ; l'explication qui s'en suit répond à la cause de cette incapacité de se décider. La seconde se délimite par les lignes 11à23. Ici l'auteur commence son argumentation avec une seconde idée qui dit que n'importe quel Hommeaussi intelligent et instruit qu'il soit ne puisse se faire un concept déterminé de ce qu'il veut. La fonction argumentative de cette partie prend la forme de questions rhétoriques complexes qui mettent en lumières les failles de l'esprit dans son but de chercher une idée du bonheur. En troisième partie, le philosophe reprends l'essentiel de la seconde et en ajoute un détail qui est quel'omniscience serait indispensable à l'Homme afin de savoir ce qu'il le rendrait vraiment heureux. Cette grande narration s'étend de la ligne 23à33. Finalement, la dernière partie de ce texte résume les autres donne une fin à cette argumentation.

Kant commence cet extrait par son idée principale. Elle donne un aspect direct et singulier au lecteur qui sait immédiatement de quoi Kant parle et quel estson idée. Pour lui, si un homme cherche à être heureux, personne ne saura dire avec précision et en restant cohérent ce que cet homme souhaite. Cela revient à dire qu'un homme n'est pas capable de définir ce qu'est réellement le bonheur. Que ce soit le sien ou celui de quelqu'un d'autre. Kant explique que la cause de cela est que le concept du bonheur est composé d'éléments dits « empiriques » :c'est-à-dire que pour que ces éléments soient dits 'valides' ils doivent être empruntés de l’expérience car elle est à l'origine de toute connaissance valide. Implicitement, Kant explique pourquoi les éléments du concept du bonheur sont empiriques et donc relèvent de l'expérience. Une personne ne peut savoir ce qu'est le bonheur dans un état de réalité que part ce qu'elle a déjà vécu, d'où les« expériences ». Sinon, cela relèverait d'un état de l'imaginaire qui ne pourrait être atteint naturellement car il est non existant. Adroitement, Kant, précise que pour qu'un être soit dans un état de bonheur, il faut qu'il soit dans un maximum de bien être dans son état actuel ou tout état qui pourrait être le sien dans l'avenir.

L'opposition explicite due à l'utilisation de la conjonction 'or'marque le début de la deuxième idée de Kant et la suite de son explication. Ainsi il dit que l'être fini, soi-disant un homme dont la croissance physique et spirituelle est terminée, même s'il est l'homme ayant l'esprit le plus capable, et le plus puissant de tous est dans l'impossibilité de se faire un concept de ce qu'il veut véritablement. L'utilisation de multiples questions rhétoriques et doncd'exemples montrent le fait que si l'homme arriverait à atteindre son but et ses ambition, les expériences que lui apporteraient l'acquisition de ces capacités nouvelles seraient susceptibles de modifier son ambition et sa vue du concept du bonheur. Le deuxième exemple de Kant est très habile et illustre bien son point. Si un homme estime que le bonheur est à l'issu de beaucoup de connaissances, peutêtre que par le moyen d'assimilation de ces nouvelles connaissances il verrait d'une manière différente le monde et donc sa vision du bonheur en serait changée. Ainsi, il serait à la recherche de quelque chose qui serait différent de ce qu'il cherchait auparavant tout en ayant accédé à cet état qu'il estimait être celui bonheur précédemment. C'est pour cela que Kant indique que l'homme...
tracking img