Monsieur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
uite à un débat sur l'utilité de la télévision sur l'article La télévision indispensable ? j'ai lu et résumé pour vous, le livre "Sur la télévision" du sociologue Pierre Bourdieu. Pierre Bourdieu est un des plus grands sociologues du XXème siècle, il est décédé en début d’année 2002.

L’intérêt des passages à la télévision

Les invitations dans les émissions de télévision sont en généraln’importe quoi. Les participants acceptent l’invitation uniquement pour but d’être vu, être (re)connu. Dans la majorité des cas il n’y a aucun intérêt.
Cependant, Bourdieu accepte le fait qu’il puisse être intéressant, voire important, de passer à la télévision dans certains cas. En effet, la télévision est un outil performant de diffusion d’information qui permet de toucher un gros nombre de personne.Utilisée à bon escient, elle peut être utile pour diffuser des programmes intéressant ou s’expriment et se confrontent des gens qui ont des arguments et ne sont pas payés pour parler et manipulés comme des pantins.
Avant de passer à la télé il faut se poser la question : quel est l’intérêt de ce passage ? L’information vaut elle le coup d’être diffusée à tout le monde ?

La censure

Il y aune grosse censure à télévision. D’abord, le problème vient du fait que le sujet est imposé et que le temps de discours est limité. Ainsi, personne ne peut exprimer comme il le désir, il n’existe de réelle liberté d’expression.
Ensuite il existe une censure politique et économique. Les gens exercent sur eux-mêmes une sorte d’autocensure de façon plus ou moins inconsciente qui relève de la moralequi vise à ne pas dénoncer ou ne pas aborder des sujets « sensibles ».
Enfin, de grosses censures sont effectuées au niveau des chaînes du fait de la propriété des médias par de grands groupes. De plus en plus, les salaires des présentateurs de télévision les manipulent et les poussent à l’autocensure, ou pire, à la censure des invités.

La richesse de l’information

Les sujets abordés dans lapresse de télévision sont banals, seuls les faits divers et les événements à sensations sont présentés.
Les sujets comme les faits divers « intéressent » et concernent tout le monde, ce qui permet, en passant quotidiennement les même choses avec des situations différentes, de faire monter l’audience et ainsi augmenter le bénéfice. Une fois le temps des « informations » passé, la mission estaccomplie, le journal est fini et les vraies informations, les informations précieuses qui pourraient avoir de gros enjeu sont restées secrètes. L’enjeu de ce fait est qu’une grande majorité de citoyens ne lit pas de quotidien et n’a pour source d’information et de culture, uniquement la télévision. Ainsi se creuse un écart entre, d’un côté, ceux qui s’intéressent à l’actualité et qui vont la chercherlà ou elle se trouve, c'est-à-dire dans la presse ou l’information reste vraie grâce à la concurrence et le manque de succès de la presse écrite, et, de l’autre côté, ceux qui ne suivent que la télévision et gobent les conneries présentées à la télévision.

L’extraordinaire ordinaire

La banalité de l’information transmise est masquée par un effet d’extraordinaire ordinaire, obtenu par unemodélisation de la langue. L’emploi de termes scientifiques et même des fois inadaptés aggravant les situations, suffit à rendre important et extraordinaire quelque chose de complètement banal et quotidien, de quoi faire sensation sur un fait divers.
Les journalistes n’exposent que ce qui leur parait sensationnel mais ce qui est exceptionnel pour un journaliste ou bien même pour n’importe qui, lesera beaucoup moins pour le téléspectateur ou une autre personne et inversement, ce qui peut paraître sensationnel au téléspectateur peut être d’une parfaite banalité pour le journaliste.
Pour faire marcher le système, les journalistes « jouent » à la course au scoop afin d’être le premier à divulguer une info extraordinairement extra-ordinaire. Le but est simple, trouver l’info en exclusivité...