Montage lbo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12924 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1

L’analyse stratégique de l’entreprise
2

Les différentes méthodes d’évaluation
3

L’évaluation par la méthode des options réelles
4

La crise : quel impact sur l’évaluation d’entreprises ?

Dossier réalisé avec le concours de la commission « Évaluation et transmission des entreprises » de la CCEF. Les intervenants : Jean-François Pansard, expert comptable, directeur du DépartementFusion et Acquisition, Pansard & Associés, pour les parties 1 et 3 Pierre Préau, directeur général, Societex Valuation & Advisory, pour la partie 2 et Alban de Montabert, conseil en cession-acquisition d’entreprise, Accent Finance, pour la partie 4
JUIN 2009

362
29 35 46 50

Les clés de l’évaluation d’entreprises
Par la Compagnie des Conseils et Experts Financiers (www.ccef.net)DOSSIER DU MOIS

RF COMPTABLE

N°362 27

LES CLÉS DE L’ ÉVALUATION D’ENTREPRISES

D

O

S

S

I

E

R

D

U

M

O

I

S

Évaluer une entreprise est un exercice délicat tant il dépend du contexte de la demande et des informations disponibles

É

valuer une entreprise est un exercice délicat tant il dépend du contexte de la demande, du secteur d’activité et desinformations dont dispose l’évaluateur. Pour autant, en respectant certains principes, l’évaluateur doit aboutir à une estimation fiable de la valeur d’une entreprise. Aussi, au préalable, une analyse stratégique de l’entreprise demeure indispensable afin d’identifier ses forces et faiblesses, notamment par rapport à ses concurrents. Ensuite, il s’agit de retenir la ou les méthodes d’évaluation lesplus pertinentes par rapport aux caractéristiques de l’entreprise cible. Si les méthodes traditionnelles (Actif net réévalué, valeur de rendement, méthode DCF ou analogique...) sont habituellement utilisées, d’autres approches apparaissent, notamment celle des options réelles, qui semblent plus pertinentes dans des situations particulières : société à activité nouvelle ou en retournement. Enfin, ilne faut pas oublier que dans le contexte de la crise économique actuelle avec un avenir incertain, les paramètres couramment utilisés devront être affinés, voire corrigés.

LES CLÉS DE L’ÉVALUATION D’ENTREPRISES

La Compagnie des Conseils et Experts Financiers (CCEF)
La Compagnie des Conseils et Experts Financiers, fort de 600 membres, a pour objectif de créer un lieu d’échange et de rechercheouvert aux membres de différentes professions concernées par les questions financières. Elle est actuellement présidée par monsieur Jean-Philippe Bohringer. La commission « Évaluation et transmission » de la CCEF se charge quant à elle de mettre au point des outils permettant aux professionnels de réaliser leurs missions dans les meilleures conditions d’efficacité. À l’automne 2009, une formationCCEF à l’évaluation permettra aux professionnels, au terme d’un cycle de deux ans, d’acquérir un niveau de compétence équivalent à celui des meilleurs professionnels étrangers.

28 N°362

RF COMPTABLE

JUIN 2009

D

O

S

S

I

E

R

D

U

M

O

I

S

L’analyse stratégique de l’entreprise
1

Jean-François Pansard, expert comptable, directeur du DépartementFusion et Acquisition, Pansard & Associés

1

Toute évaluation d’entreprises doit commencer par une analyse stratégique c’est-à-dire une mise en perspective de la société sur son marché. Elle doit comprendre également l’identification des forces et des faiblesses internes à l’entreprise. Cette tâche s’avère difficile car « évaluer » revient en dernier lieu à faire une hypothèse sur sesperformances futures.

LES OBJECTIFS DE L’ÉVALUATEUR Identification des forces et faiblesses de l’entreprise
L’objectif principal de l’évaluateur est d’identifier les causes de la performance de l’entreprise cible, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, et dans quelle mesure elles peuvent être modifiées par des facteurs internes ou externes. L’analyste doit apprécier si l’entreprise va dans l’avenir...
tracking img