Montaigne; des cannibales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Montaigne Des Cannibales
1er texte "Or je trouve [...] par le dernier"

Problématique :
- De quelle manière Montaigne remet-il en cause la notion de barbarie ?

Plan :
I) L'évocation desbarbares, une narration efficace.
a) Définition :
- Montaigne utilise les mots "barbares" et "sauvages" pour les désigner; barbare désigne un homme débrouillard, et qui parle une langue étrangère; etsauvage désigne un homme de la forêt, mas renvoi à ce qui est rude, violent et cruel.
- La première définition qu'il utilise pour "barbare" se rejoint à la définition commune, il débarasse le mot de sonsens péjoratif.
- Deuxiememment, il redéfinit le mot "sauvage", il donne la définition commune. Donc cela signifi que le sauvage est une brut.

b) Description de barbares d'après Montaigne :
-"peuple" et "création des sauvages", création renvoi à l'idée de créateur, renvoi à une anthité supérieur qui aurait permi à l'humanité de connaitre un âge d'or pour les anciens et chrétien.
- DaprèsMontaigne les barbares et sauvages sont des créations spontanées; spontané renvoi au pure, non perverti.
- Montaigne parle à propos de ce peuple, de sa pureté, c'est-à-dire à un état de l'humanité oùl'Homme était sous la forme la plus vierge.

c) Montaigne se tourne vers Platon pour enrichir ses définitions :
- "toute choses sont produite par la nature", revoi à la création spontané.
- Avantle mot "hasard" il remet en question notre propre civilisation, en ce référend à Platon, qui est un ancien.

II) Critique de l'ethnocentrisme occidental.
a) Redéfinition des mots "barbare" et"sauvage" :
- On va avoir une redéfinition qui passe par "je", puisque Montaigne s'engage personnellement dans cette redéfinition, il prend partie, afirme sa position personnelle sur le sujet.
- Pourremettre en question ces définitions communes, il utilise la négation.

b) Description des moeurs occidentales :
- Montaigne juge ces comtemporains, puisqu'il dit que la vérité et la raison sont des...
tracking img