Montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Montaigne, Essais,

 Des Cannibales 

livre I, chapitre
XXXI.

Michel de Montaigne est né au château de Montaigne le 28 février 1533 et est mort le 13 Décembre a Bordeaux, en 1592.
Ilentame l’écriture de ses Essais a l’âge de 39 ans en 1572 et les termina en 1592, l’année de sa mort. Il faut savoir que Montaigne est vue comme une figure fondamentale de la pensée de la renaissance.Il dénonce dans le chapitre Des Cannibales la modération et l’esprit fermé concernant le jugement des occidentaux sur les autres cultures, ce qui révèle le relativisme culturel.

A travers se texteMontaigne démontre la barbarie des Indiens et la compare a celle des occidentaux. Les différences entre ses deux civilisations vivant chacune avec un mode de vie propre a ses traditions. Montaignecritique a travers son texte l’ethnocentrisme Européen et valorise, en quelque sorte, le cannibalisme Indiens.
Dés le début de se chapitre, Montaigne, dit implicitement, qu’il faut se référer a saraison ( faculté de juger propre a l’homme).
Il nous rapporte au tout début, une péripétie vécu par une connaissance non designer précisément. Dans ce passage l’auteur laisse entendre que l’homme, malgréson intelligence et sa raison, est vouer a toujours vouloir surpasser son intelligence, d’où la perfectibilité de l’être, sans pour autant y parvenir, nous pouvons le voir aux lignes 16,17,18 et 19lorsqu’il dit : « J’ay peur que nous avons les yeux plus gros que le ventre, et plus de curiosité que nous n’avons de capacité […] »

Montaigne a la volonté de se mettre a la place de ses Indiens etde comprendre cette société cannibales qui lui parait moins cruelle que la société occidental.
Les Indiens font des prisonniers de guerre de vrais « roi » pendant le temps de leurs fin de vie, puisil les tuent et les partagent avec leurs amis pour en faire leurs repas. Cela, d’après les dires de Montaigne, n’a rien de barbare car c’est une coutume traditionnel qui a été intégrer lors de...
tracking img