Montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (838 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Michel de Montaigne est issu d'une famille de riche négociants bordelais anoblie deux générations auparavant. Son arrière grand-père, Ramon Eyquem, avait fait l'acquisition en1477 d'une maison fortedu xive siècle, dans un village dénommé aujourd'hui Saint-Michel-de-Montaigne, dans le Périgord, et accéda ainsi au noble statut de « Seigneur de Montaigne » qu'il transmit à ses enfants etpetits-enfants.

Parmi ceux-ci, Pierre Eyquem est le premier à venir s'installer de manière permanente dans la demeure périgourdine qu'il fait aménager et fortifier. Il s'affirme malgré tout régulièrementdans son oeuvre comme gascon, identité attachée alors aux Bordelais. Il avait fait la guerre en Italie, et épouse en 1528 Antoinette de Louppes, fille d'un marchand toulousain et d'origine marrane. Lesdeux premiers enfants du couple meurent en bas âge ; Michel, né le 28 février 1533, est le premier qui survit. Il sera l'aîné de sept frères et sœurs. Sa nièce est Jeanne de Lestonnac , fille de JeanneEyquem de Montaigne (elle-même fille de Pierre Eyquem et d'Antoinette de Louppes et sœur du philosophe Montaigne) .

Pierre Eyquem, qui est nommé maire de Bordeaux en 1544, donne à son fils aînéune éducation dans les principes humanistes. Selon Montaigne, il est envoyé en nourrice « à un pauvre village des siens » pour s'y accoutumer « à la plus basse et commune façon de vivre » (Essais, III,13). À l'âge de trois ans, il peut retourner au château. On lui donne alors comme précepteur un médecin allemand nommé Hortanus, qui a pour ordre de ne parler à Michel qu'en latin, règle à laquelledoit se plier également le reste de la famille. À sept ans, Michel de Montaigne, ne sachant que le latin, est scolarisé au collège de Guyenne à Bordeaux, haut lieu de l'humanisme bordelais, où ilapprend le français, le grec, la rhétorique et le théâtre. Il y brille rapidement par son éloquence, par son aisance à pratiquer la joute rhétorique et par son goût pour le théâtre.

On ne sait si c'est...
tracking img