Montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1344 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jacques, aveuglé, ôta ses lunettes, les essuya. Son cœur battait à grands coups, il ne sentait plus le froid. Mais, brusquement, la pensée lui vint d'une tranchée profonde, qui se trouvait à trois cents mètres environ de la Croix-de-Maufras : elle s'ouvrait dans la direction du vent, la neige devait s'y être accumulée en quantité considérable ; et, tout de suite, il eut la certitude que c'étaitlà l'écueil marqué où il naufragerait. Il se pencha. Au loin, après une dernière courbe, la tranchée lui apparut, en ligne droite, ainsi qu'une longue fosse, comblée de neige. Il faisait plein jour, la blancheur était sans bornes et éclatante, sous la tombée continue des flocons.

Cependant, la Lison filait à une vitesse moyenne, n'ayant plus rencontré d'obstacle. On avait, par précaution, laisséallumés les feux d'avant et d'arrière ; et le fanal blanc, à la base de la cheminée, luisait dans le jour, comme un œil vivant de cyclope. Elle roulait, elle approchait de la tranchée, avec cet œil largement ouvert. Alors, il sembla qu'elle se mît à souffler d'un petit souffle court, ainsi qu'un cheval qui a peur. De profonds tressaillements la secouaient, elle se cabrait, ne continuait sa marcheque sous la main volontaire du mécanicien. D'un geste, celui-ci avait ouvert la porte du foyer, pour que le chauffeur activât le feu. Et, maintenant, ce n'était plus une queue d'astre incendiant la nuit, c'était un panache de fumée noire, épaisse, qui salissait le grand frisson pâle du ciel.

La Lison avançait. Enfin, il lui fallut entrer dans la tranchée. A droite et à gauche, les talus étaientnoyés, et l'on ne distinguait plus rien de la voie, au fond. C'était comme un creux de torrent, où la neige dormait, à pleins bords7. Elle s'y engagea, roula pendant une cinquantaine de mètres, d'une haleine éperdue, du plus en plus lente. La neige qu'elle repoussait, faisait une barre devant elle, bouillonnait et montait, en un flot révolté qui menaçait de l'engloutir. Un instant, elle parutdébordée, vaincue. Mais, d'un dernier coup de reins, elle se délivra, avança de trente mètres encore. C'était la fin, la secousse de l'agonie : des paquets de neige retombaient, recouvraient les roues, toutes les pièces du mécanisme étaient envahies, liées une à une par des chaînes de glace. Et la Lison s'arrêta définitivement, expirante, dans le grand froid. Son souffle s'éteignit, elle étaitimmobile, et morte.

Préparation :
1. que dit le texte? (paraphrase)
Comment la Lison est vaincue par l’accumulation de neige. La situation est décrite comme un combat. La Croix-de-Maufras, encore !

2. situer le passage
Au chapitre VII, Jacques est devenu l’amant de Séverine, au vu et au su de Roubaud. Ils se rendent à Paris tous les vendredis. Nous sommes au mois de décembre, la neige annoncéeplus tôt est devenue un obstacle infranchissable. La Lison va s’y perdre.

3. quelles pistes de travail exploiteriez-vous?
• La description du combat entre La Lison et la nature
• Une aventure épique
• La comparaison de la Lison avec un animal
• Le rôle programmatique du passage : comment Zola prépare la mort de Séverine ?


4. Une interprétation : est-ce que la Lison représenteJacques aux prises avec ses pulsions meurtrières ?

Le duo mécanicien / machine comme le héros et sa monture
La lutte contre les éléments contraires ; nature hostile
La mort courageuse
Le caractère épique

Comment malgré une lutte courageuse de l’homme et de la machine, la Nature sort-elle victorieuse de cet épisode?

I. Les conditions hostiles
A. La neige et le froid
1.
2.B. Une mer

II. Des combattants héroïques
A. Le mécanicien comme héros épique
1. Le héros épique
2. La lutte contre une force qui le dépasse : la certitude de la fin

B. La machine, animalisée en monture courageuse
1.
2.

III. La victoire de la mort
A. L’agonie dans un lieu de mort
B. Symbolique de l’ensemble du roman : là où la machine expire est le lieu de mort du roman...
tracking img