Montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1539 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une éducation peu ordinaire

Michel Eyquem naît le 28 février 1533, au château de Montaigne dans le Périgord. Sa famille s'est enrichie en pratiquant le négoce de
poisson séché, de pastels et de vin. Son arrière grand-père, Ramon Eyquem, avait fait l'acquisition en 1477 d'une maison forte du XIVe
siècle, à Saint-Michel-de-Montaigne, dans le Périgord, et accéda ainsi au noble statut de «Seigneur de Montaigne » qu'il transmit à ses
enfants et petits-enfants.Sa mère, Antoinette, est d'origine espagnole, et se convertit au protestantisme, tandis que son père,
Pierre, reste catholique. Les enfants choisiront librement leur religion, et de ce modèle de tolérance Montaigne apprend très tôt
l'ouverture d'esprit. Son pére épousa en 1528 Antoinette de Louppes, fille d'un marchandtoulousain et d'origine marrane.
Les deux premiers enfants du couple meurent en bas âge ; Michel, né le 28 février 1533, est le premier qui survit.
Il sera l'aîné de sept frères et sœurs.

Son Pére Pierre Eyquem n'a aucun goût pour les activités commerçantes de sa famille, et préfère, une fois anobli en 1519, s'engager dans
l'armée auprès de François Ier, notamment dans les guerres d'Italie .De ce pays il rapporte les idées nouvelles véhiculées par les humanistes qui propose de renouer avec les valeurs, la philosophie,
la littérature et l'art de l'Antiquité classique qu'ils considère comme le fondement de la connaissance. Il confie son fils à une nourrice
puis le récupère pour l'instruire.Pierre Eyquem, qui est nommé maire de Bordeaux en 1544, donne à son fils aîné une éducationdans
les principes humanistes:
L'éducation de Michel sera très libre : un précepteur(médecin)allemand nommé hortanus lui apprend le latin, qui devient sa langue
maternelle.
Vers 1540, Michel de Montaigne, ne sachant que le latin, est scolarisé au collège de Guyenne à Bordeaux, haut lieu de l'humanisme
bordelais, où il apprend le français, le grec, la rhétorique et le théâtre. Il y brillerapidement par son éloquence, par son aisance à
pratiquer la joute rhétorique et par son goût pour le théâtre.On ne sait si c'est à Toulouse ou à Paris qu'il poursuit, probablement entre
1546 et 1554,les études de droit indispensables à ses activités futures. En 1557, on retrouve le jeune Montaigne conseiller à la cour des
Aides de Périgueux qui est ensuite réunie au Parlement de Bordeaux.Il y exerce treize ans ses fonctions qui lui valent plusieurs missions à la cour de France.
Il y rencontre l'ami pour toujours, Etienne de La Boétie, en 1558, jeune homme de trois ans son aîné, qui lui enseigne les principes
fondamentaux du stoïcisme, notamment ne pas craindre la mort et rester ferme devant elle. Leur relation est fondée sur une complémentarité exemplaire,
La Boétie est enquelque sorte, selon Montaigne, sa moitié, celui qui le comprend, qui anticipe ses propos, celui avec lequel il peut se confier,
lui, qui est surtout un solitaire, celui avec lequel il peut apprendre et échanger.
Cette amitié forte avec cet homme « bon » marque profondément Montaigne, et la mort de cet ami, à 33 ans de dysentrie(une inflammation de l'intestin
qui peut être provoquée par desproduits chimiques irritants, des bactéries,,) le 18 août 1563,le marque encore plus.
La Boétie lègue à son compagnon ses œuvres, et Montaigne fait publier les écrits de ce dernier en 1571.
Dans le chapitre « De l'amitié » (livre I, chapitre XXVIII), Montaigne écrit sa célèbre formule, en hommage à celui qu'il considère
toujours, 17 ans après, comme son alter ego : « Parce que c'était lui, parce quec'était moi "

Le 23 septembre 1565, il épouse Françoise de La Chassaigne, fille de l'un de ses collègues au Parlement de Bordeaux,
Joseph de La Chassaigne (1515-1572), écuyer, chevalier, soudan de Pressac, seigneur de Javerlhac, conseiller du Roi au Parlement en 1538
et 1543, président au Parlement de Bordeaux en 1569. De douze ans sa cadette, Françoise lui donne six filles, dont une...
tracking img