Monteverde analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3613 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Implantation de la nouvelle marque, Monteverde, sur le marché français




Table des matières

Introduction
I) Mix marketing de la marque Monteverde

II) Stratégie de communication
1) Positionnement de la marque
2) Cibles de communication
3) Objectifs de communication
4) Stratégie créative

III) Stratégie des moyens par la communication média et hors média

1)Communication média
2) Communication hors média

Conclusion

Introduction

Monteverde, marque américaine d’outils d’écriture de stylos de luxe. La marque appartient au groupe YAFA, qui a pour philosophie d’entreprise de se concentrer sur l’excellence de ses services et sur la créativité. Monteverde a été créé par M Jerry Grinberg il y a trente ans. Elle vient de s’implanter sur le marchéfrançais récemment. Ce marché est très concurrentiel ; Monteverde doit donc réussir à se positionner clairement face à ses concurrents, et à élaborer une communication marketing efficace afin de progresser sur le marché.
La problématique de cette entreprise est de se positionner et de réussir à augmenter ses parts de marché. Pour cela on nous demande d’analyser, par le mix marketing, les solutions quipermettraient d’assurer ces objectifs.
Enfin, nous devons mettre en place une stratégie de communication, ainsi qu’une stratégie de moyen de communication média et hors média.

I) Mix marketing de la marque Monteverde

Produits

- Monteverde, marque d’outils d’écriture stylos
- Produit d’innovation, original (couleurs), rare
- Produits de luxe (segment du milieu et haut de gamme)
-Produits de qualité (composantes rares : carbone, or, matériaux précieux…), produits qui allient « qualité, technicité et élégance)
- Produits durables (« transmis de génération en génération »)
- Accessoires d’esthétisme
- SAV à vie
- Lancement d’une nouvelle gamme de produits chaque année
- Achat réfléchi, occasionnel
- Marque Monteverde appartenant au groupe Yafa

Distribution

- 350points de vente répartis entre la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse, gérés par 3 à 4 commerciaux
- Distribués par des revendeurs spécialisés (Majuscule, Buro +, Office Dépôt…)
- Pas de revente chez les grossistes
- Produits nécessitant des vendeurs qualifiés et spécialisés
- Merchandising important pour l’implantation des produits

Prix

- Stratégie d’écrémage lente : le prixest très élevé et la cible (segment limité à haut pouvoir d‘achat) est prête à le payer. Le plafond sera représentatif à la fois de la qualité et de la notoriété.
- Pour les comités d’entreprise, réduction du prix (entre 30% et 40% du prix initial du produit)
- Stratégie de prix, qui s’aligne sur la plupart de ses concurrents directs (Lalex, Mont Blanc, Montegrappa..) Communication, promotion- Communication essentiellement par média presse spécialisé (Stylographe), parution coûteuse (7000 euros par parution)
- Développement d’actions propres aux points de vente (PLV, ILV)
- PVL : valeur de 300 euros par vitrine et par revendeur, avec un budget de 100 à 150 euros par revendeur par année)
- Promotion des produits via un argumentaire de vente proposé
- Stands organisés au sein desentreprises (promotions de prix)
- Présence de la marque au salon Paris Pen show 2005
- Projet de sponsoring sur le festival du film américain de Deauville afin d’accroître la notoriété et de développer l’image de Monteverde
- Actions promotionnelles gérées par les commerciaux
- Contrôle et validation nécessaire par le siège américain, en ce qui concerne la promotion et la communication de lamarque

 Conclusion et recommandations du mix marketing, tel qu’il devrait être sur le marché français

Le produit Monteverde en lui-même, ne doit pas subir de modifications ; en effet, sa rareté, son originalité, sa technicité et ses services associés, semblent bien adaptés au marché Français su stylo de luxe. Son prix doit être relatif au positionnement qu’il se donne et ne doit en aucun...
tracking img