Morale et politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3963 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
_ La Politique : la politique est l’art de gérer les affaires d’une communauté donnée d’hommes. Elle repose sur la croyance que les hommes peuvent organiser consciemment et décider collectivement du présent et de l’avenir de la société civile. La politique est donc l’art d’institutionnaliser les procédures, les lieux et les moments qui permettent aux individus d’une même société de prendre encharge leur destin collectif. En ce sens, on appellera citoyen l’individu à qui l’on reconnaît le droit et à qui l’on accorde les moyens de faire de la politique. La politique n’est pas en ce sens propre à la nature humaine. Les hommes ont en effet déjà appris à vivre ensemble sur un même territoire sans faire de la politique : « tant qu’ils ne pensèrent pas qu’ils vivaient comme appartenant à undomaine que nous appelons politique, c’est-à-dire comme dépendant d’eux, ils ne pouvaient à proprement parler faire de la politique (et la réciproque est vraie a fortiori) : ils subissaient un pouvoir comme un destin, contre quoi on ne peut rien, puisqu’il n’existe même pas comme tel, tant il colle à ce qu’on est : un pouvoir, fragile ou tout puissant, mais toujours venu d’en haut, dans lequel sedistinguent mal l’autorité du chef, l’irrécusabilité de la tradition et la peur des dieux. »1 L’homme invente la politique lorsque le pouvoir n’est plus conçu comme le domaine réservé et naturel d’une lignée, d’un roi, d’un prêtre, etc. mais comme le libre lieu d’une lutte de reconnaissance publique. En un sens technique, on appellera donc politique la lutte que se livrent des partis, des idées, desgroupements d’intérêts pour occuper la place du pouvoir et l’exercer. Dans la mesure où la politique est pour une communauté donnée l’art de discuter et de décider de son avenir collectif par l’intermédiaire de représentants (lorsque cela est nécessaire), l’Etat ou l’instance représentative chargée de prendre en charge la volonté générale exercera un pouvoir légitime sur la communauté des hommesdont il est issu si et seulement si son action est conforme à l’intérêt général exprimé par cette même volonté générale. Le pouvoir politique, lorsqu’il est séparé de la société civile sous la forme d’une instance extérieure et représentative (l’Etat), a donc pour fonction de définir les règles auxquelles la communauté consent à se soumettre ainsi que les orientations qui auront la vertud’augmenter le bien commun. Puisque les hommes ne sont pas toujours capables de vivre spontanément ensemble d’une manière qui satisfasse l’ensemble des membres de la communauté, et puisqu’aucun d’entre eux n’acceptera de vivre sous un pouvoir politique qui les tyrannise, l’intérêt général est donc la finalité, c’est-à-dire la condition de la légitimité de tout pouvoir politique, dont tout l’art réside parconséquent dans la capacité à inscrire les hommes dans des rapports réglés de coexistence pacifique d’une part, et d’autre part à leur inspirer les sentiments, à leur transmettre les vertus et les connaissances et à mettre à leur disposition les moyens nécessaires à la réalisation de cet objectif. De plus, en fonction de l’idée qu’on se forge du bien commun, la politique sera l’art de produire lesconditions d’une société idéale conformément à ce que les hommes devraient être (généreux, solidaires, tempérants par exemple), ou bien l’art de produire les conditions d’une société viable conformément à ce que les hommes sont (égoïstes, intéressés, ambitieux, jaloux par exemple). Puisque la politique consiste à défendre un programme d’actions orienté par la défense et la promotion de valeursdéterminées, certains pensent que la prétendue recherche de l’intérêt général est un mythe, et qu’en réalité la politique n’est toujours rien d’autre que l’arène d’une lutte impitoyable pour le pouvoir entre des intérêts contradictoires (cf. la théorie de la lutte des classes de Marx par exemple). Dans cette conception, l’exercice du pouvoir politique s’effectue toujours dans les intérêts de la...
tracking img