Morale religion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2024 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on concevoir une société sans religion ?
La France est la fille aînée de l’Eglise, adage célèbre des papes. Traditionnellement les rois de France ont toujours été les grands défenseurs de l’Eglise catholique. Or, depuis 1905, nous vivons dans un Etat laïc séparé de l’Eglise (l’Etat ne s’occupe plus de religion : il est neutre). N’est-ce pas la preuve qu’une société peut perdurerindépendamment d’une confession religieuse ? C’est une question d’actualité puisqu’il a semblé nécessaire au conseil d’Etat de statuer sur la laïcité afin de la défendre contre les ingérences religieuses – ce qui montre que la religion n’est pas du tout morte dans notre société, bien au contraire- On assiste aujourd’hui à un retour de la religion avec les fondamentalismes islamiques, juifs ou chrétiens commeréponse à la mondialisation et aux effets destructurants de la modernisation. Le besoin de communauté, de lien et de croyance surgit dans un monde « désenchanté » marqué par l’urbanisation et l’industrialisation croissantes.
Le retour du religieux serait dû à une crise de la modernité (épuisement des certitudes nées des progrès accomplis par la science et la technique : explosion démographique,Sida, aliénation par le travail, pollution, crises économiques etc.) Crise de la raison qui a montré qu’elle pouvait être déraisonnable (cf. raison purement technicienne qui ne se préoccupe que des moyens et non des fins) Þ retour à la foi. La religion, en tant que source d’espoir et de foi, n’est –elle pas indispensable au bon fonctionnement des sociétés ? cf. citation de Bergson (cours)

I/La religion comme fondement du lien social

1. la religion comme lien

a) Etymologie et définition
L’étymologie du mot religion est incertaine et discutée. Selon certains (St Augustin), le mot renverrait au latin Religio > Religare qui signifie « lier ». La religion, c’est ce qui nous lierait à certaines pratiques et, plus encore, ce qui lierait les hommes entre eux (membres d’unecommunauté) ou encore, les hommes et Dieu. Une autre interprétation donne comme origine du mot relego > Relegare qui signifierait « recueillir ». L’attitude religieuse serait donc celle du recueillement. Il s’agit d’accueillir la tradition léguée par les anciens (cf. autre sens possible donné par Cicéron : relire avec soin) mais aussi se recueillir (méditation) afin de se mettre en état d’accueillir ledivin. La religion s’oppose à la science et à la philosophie car les vérités auxquelles elle nous fait accéder ne sont pas obtenues par la raison mais elles sont révélées (par un ou plusieurs prophètes) : elles se fondent sur la foi personnelle ou la croyance en la tradition.
« C’est le cœur qui sent Dieu et non la raison. Voilà ce que c’est que la foi. Dieu sensible au coeur, non à la raison »Pascal

b) Le culte
La religion est inséparable d’un certain nombre de pratiques: aller à l’église, à la Mosquée ou à la synagogue, prier, respecter certains rites ( le jeûne, la circoncision, les communions etc.), ce sont là autant de gestes qui font exister socialement la religion et qui ont pour effet de créer un esprit d’appartenance à la communauté religieuse, à la communauté des croyants.Les rites ont pour but de maintenir une certaine permanence (attachement au passé par la Tradition ) et ont une vertu éminemment sociale- En répétant à chaque messe les gestes effectués par Jésus Christ la veille de sa mort, les croyants perpétuent le passé et s’unissent à travers cette communion. Les rites reflètent les aspects d’une religion codifiée par un corps moral : l’Eglise. La religion sevit à travers la communauté (elle se distingue en cela du simple sentiment individuel) : cf. la chrétienté au MÂ, l’umma musulmane etc. Les individus qui composent la communauté de croyants sont liés par le fait qu’ils appartiennent à une Eglise qui réglemente leur foi et leurs pratiques. La religion se distingue ainsi de la simple superstition ou des croyances magiques qui n’ont pas pour...
tracking img