Morales de candide (wikipedia)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (428 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le malheur n’est que l’apparence d’une cause qui est bonne ». La philosophie de Pangloss n’est pas valable dans la vraie vie car sa philosophie optimiste l'empêche de se rendre compte véritablementdu mal qui l'entoure : celle-ci s'en remet toujours à Dieu. Or Voltaire, au contraire, par Candide veut faire adopter sa philosophie en montrant qu'on peut améliorer la vie des hommes malgré le malétant sur Terre et que celui-ci n'a été généré que par les hommes.
À la fin, Candide demande à sortir du paradis terrestre : l’utopie n’est pas faite pour l’homme.
« Il faut cultiver notre jardin. »cette citation de Candide montre qu'il a trouvé sa propre philosophie et qu'il a grandi intérieurement. Elle met le point final à l'histoire et ce n'est pas pour rien, car cultiver son jardin est unemétaphore de la croissance personnelle. Il faut « se cultiver ».
Par le recours à la fiction et à l'ironie, Voltaire allie plaisir et enseignement. Cet enseignement laisse place à une morale : lebonheur est le fruit du travail et non du rêve. Voltaire dénonce donc l'utopie avec le passage de l'Eldorado (où tout est merveilleux). En effet la philosophie permet de comprendre le monde, mais elle nepose pas d'action concrète comme le voudrait Voltaire, voilà pourquoi Candide va passer d'un être de réflexion à un être d'action.
L'excipit de Candide souligne le refus des discours métaphysiques etoptimistes, ici caricaturés par Pangloss, et rappelle les bienfaits du travail : il permet à l'homme de donner un sens à sa vie, d'évoluer et de prendre en main son destin. Trois éléments quipermettent finalement à l'individu de construire son propre bonheur, en s'adaptant à la réalité de la vie.
Tout au long du conte, Candide fera un voyage physique et psychologique qui l'amènera à comprendreque malgré la philosophie de Pangloss, selon laquelle les malheurs individuels sont nécessaires à un bien collectif et qu'il n'y a pas de conséquences sans causes, l'être humain reste condamné à...
tracking img