Mort de don juan - moliere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (502 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DOM JUAN  de Molière
Acte IV, scènes 7 et 8

Introduction

    Dans une société française du 17ème siècle qui tient aux valeurs morales de son époque, Molière parvient grâce au ton de la comédieà dresser les maux qui affectent la société de son époque. Cependant, dans une tragi-comédie telle que Dom Juan(1665) où le héros éponyme est un libertin aux valeurs iconoclastes, le dramaturge nepeut se résoudre à accorder la grâce à ce personnage au risque de choquer l’Opinion Publique. A ce stade de la pièce, nous nous trouvons dans un point d’accélération de la trame du fait de l’arrivée dela statue du commandeur chez Dom Juan, pour lui annoncer sa punition prochaine. Pourtant, malgré la gravité de la scène, Molière parvient à garder le ton de la comédie. 

Lecture du texte

Annoncedes axes

Commentaire des scènes

I. Le burlesque : Sganarelle, valet de la tradition italienne

1. Le comportement du valet
• Valet de la commedia Dell’ Arte (à l’affut de quelque chose àdérober) -> burlesque.
• Incite le rire par ses prises de paroles et ses pitreries (« notre repas »).
• D’autant plus que Dom Juan se joue de lui.
• Terrorisé -> drôle. (colère, effrayé, ne veut mêmeplus manger)
2. La fonction remplie par Sganarelle sur le plan de l’action
• Les effets comiques induits par la présence de Sganarelle et son burlesque dédramatisent la situation (qui prête àl’angoisse).
• Parvient à faire rire les spectateurs venus voir une comédie.
• Sganarelle fait oublier la perversité de son maître.
• Sa peur souligne l’insouciance de son maître, ce qui neutralise l’effetmoralisateur de la visite du commandeur.

II. L’ambigüité : la valeur respective des deux personnages : Qui est le bon ? Qui est le méchant ?

1. Valorisation de Dom Juan par Molière
• Bien qu’ildoive être prochainement puni, il est valorisé.
• Certaine intimité partagée avec son valet (confidence) et générosité à son égard, même s’il se joue de lui.
• Courtois avec le commandeur...
tracking img