Motivation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fracturation Hydraulique
Q U EST E R R E E N E RGY CO R P O RAT I O N • SEPTEMBRE 2010

APERÇU
Le forage horizontal et la fracturation hydraulique sont des techniques éprouvées et bien établies utilisées pour récupérer de façon sécuritaire et efficace le gaz naturel des formations géologiques sous la surface de la terre comme le gaz de shale d’Utica au Québec. Le shale d'Utica dans les bassesterres du Saint-Laurent est une nappe gazière de renommée internationale. Un développement fructueux de cette ressource renforcera la sécurité énergétique du Québec et réduira sa dépendance sur les sources externes. Actuellement en début de commercialisation, ce développement a le potentiel de répondre aux besoins en gaz naturel de la province pendant au moins les 50  prochaines années. Lafracturation hydraulique est utilisée dans presque tous les puits de gaz naturels forés de nos jours au Canada. Elle est également utilisée pour l'aménagement de puits d'eau, de l'énergie géologiques de stockage de carbone et l'énergie géothermique. Il s’agit d’une technique complexe et d’un processus industriel hautement contrôlé régi par des normes strictes. Depuis les deux dernières années, Questerreet ses partenaires ont mené ces opérations au Québec d’une façon sécuritaire et respectueuse de l’environnement. • La fracturation hydraulique est une technologie sécuritaire et éprouvée utilisée tous les jours dans plusieurs milliers de puits au Canada • Les fluides de fracturation sont composés à 99,5  % d’eau et de sable; le 0,5  % restant est composé d’additifs se retrouvant souvent dans desproduits de consommation communs • Le processus de fracturation est isolé des sources d’eau douce environ 1  000  m de roches imperméables et par plusieurs couches de tubages en acier

puits, d’importants travaux techniques sont réalisés par les ingénieurs, les géologues et les géophysiciens pour planifier la fracturation. Ils étudient le shale ainsi que les formations avoisinantes afin de créerun réseau complexe de fracturations de circulation au cœur du shale et pour s’assurer qu'il est contenu dans cette formation. La technologie microséismique est utilisée pour créer des cartes des fracturations sous la surface.

PROTECTION DE L’EAU DOUCE
Questerre n’a pas mené d’opération de fracturation hydraulique dans des aquifères d’eau douce ou à moins de 1 000 m de profondeur de cesaquifères. Des analyses indépendantes des opérations de fracturation par stimulation réalisées à ce jour confirment que les stimulations sont contenues dans l’Utica. La fracturation hydraulique du shale d’Utica, menée par Questerre et ses partenaires, est réalisée à des profondeurs variant en 1  000  et 3  000  m. Les aquifères d’eau douce les plus profonds au Québec sont situés à une profondeurd’environ 100  m. Plusieurs centaines de mètres de roches imperméables séparent le shale d’Utica de ces aquifères d’eau douce. De plus, Questerre et ses partenaires ont embauché une entreprise d'ingénierie indépendante pour tester les puits d'eau dans les régions avoisinantes et pour recueillir des données de base pour confirmer qu’elles ne sont pas affectées par les opérations de gaz naturel. Questerresuit des règles gouvernementales strictes et les pratiques exemplaires de l’industrie pour protéger les aquifères d'eau douce lors du forage des sections verticales des puits horizontaux. Trois coffrages en acier sont cimentés en place afin d'éviter que les liquides utilisés au cours du forage et du processus de fracturation ou que le gaz naturel produit entrent en contact avec ces aquifères.TUBE-GUIDE (24.5 cm) TUBAGE INTERMÉDIARE (17.8 cm) TUBAGE DE PRODUCTION (11.4 cm)

FRACTURATION HYDRAULIQUE
La fracturation hydraulique créé de petites fracturations ou fissures dans la formation de shale profonde. Ces dernières forment les voies de passage du gaz naturel vers le puits. Le shale est moins perméable que le béton et le gaz contenu dans le shale ne s’écoule pas de façon efficace à...
tracking img