Moyen de paiement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 90 (22405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Coûts, avantages et inconvénients des différents moyens de paiement
Décembre 2005

Rapport présenté par Guy QUADEN,

Gouverneur de la Banque nationale de Belgique, Président du Conseil de surveillance de l’Autorité des services financiers

© Banque nationale de Belgique Tous droits réservés. La reproduction partielle ou intégrale de cette publication à des fins éducatives et noncommerciales est autorisée moyennant mention de la source.

TABLE DES MATIÈRES

Table des matières
AVANT-PROPOS 5

1. SYNTHÈSE

7

2. ESTIMATION DU COÛT DES MOYENS DE PAIEMENT

15

3. ANALYSE DES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DES DIFFÉRENTS MOYENS DE PAIEMENT

31

ANNEXES

43

3

AVANT-PROPOS

Avant-propos
Cette étude, intitulée « Coûts, avantages et inconvénients des différentsmoyens de paiement », se situe dans le cadre d’une table ronde sur l’avenir des moyens de paiement entamée au printemps 2004. À la suite de l’annonce, à la fin de l’année 2003, par une des grandes banques belges, de l’imposition d’une tarification des retraits aux guichets automatiques, les ministres fédéraux compétents pour l’Économie et pour la Protection de la consommation conclurent ungentlemen’s agreement avec l’Association belge des Banques. Dans ce cadre, conjointement avec le Ministre des Finances, ils ont demandé au gouverneur de la Banque nationale de Belgique de présider une table ronde sur l’avenir des moyens de paiement rassemblant tous les acteurs concernés par cette problématique. Cette table ronde s’est, entre autres, consacrée à l’analyse des coûts et des avantages desinstruments de paiement les plus utilisés dans les points de vente. Elle entend ainsi contribuer au débat sur la promotion de systèmes de paiement efficaces et respectueux des libertés de choix de chacun. Pour étudier cette problématique, la Banque nationale de Belgique occupe une position privilégiée, ses compétences portant sur l’ensemble des moyens de paiement. En effet, l’essentiel de ses activités neconsiste pas seulement à imprimer des billets de banque et à les mettre, ainsi que les pièces de monnaie, en circulation ; elle joue aussi un rôle important dans les systèmes de paiement, tant scripturaux que fiduciaires, et en assure la surveillance. Institut d’émission des billets, elle n’a jamais hésité à promouvoir les paiements électroniques au nom de l’intérêt général. L’infrastructure belgede paiements électroniques figure, à ce jour, parmi les plus développées en Europe et dans le monde. Comme cette étude le met en évidence, les paiements électroniques en Belgique se caractérisent en outre par leur coût macroéconomique relativement peu élevé. Il n’est donc pas étonnant que les instruments de paiement électroniques, en particulier la carte de débit, aient gagné en importance aucours de ces dernières années. Cette évolution, qui a entraîné la quasi-disparition du chèque du paysage belge, s’est également produite au détriment des billets de banque et des pièces de monnaie, mais l’argent liquide n’en reste pas moins l’instrument de paiement le plus utilisé à l’heure actuelle par les consommateurs belges. Ceci peut probablement en partie s’expliquer par le fait qu’il présenteun certain nombre de caractéristiques dont les instruments de paiement électroniques, en dépit de leurs nombreux avantages, sont encore dépourvus.

5

Enfin, il importe de souligner que le débat sur le renforcement de l’efficacité des moyens de paiement en Belgique doit désormais également tenir compte des travaux entrepris au niveau européen en vue de la création d’un espace unique de paiementen euros (le SEPA). S’inscrivant dans la continuité du passage à la monnaie unique, ce projet vise notamment à uniformiser les systèmes de paiement aux points de vente, de manière à permettre aux citoyens européens de réaliser des transactions dans n’importe quel pays de la zone euro de façon aussi sûre, rapide et efficace qu’à l’heure actuelle dans leur propre pays. Des mutations profondes,...
tracking img