Moyennisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La moyennisation est un diagnostic avancé dans les années 80-90 qui, selon les textes, renvoie à trois acceptions : l’atténuation des disparités socio-économiques ; l’homogénéisation progressive des styles de vie ; la tendance à la formation d’une vaste classe moyenne rassemblant les cadres, les professions intermédiaires, les franges supérieures des employés et des ouvriers. Un diagnosticdiscuté et contesté.
La thèse de la moyennisation de la société repose sur un certain nombre d’évolutions marquant la deuxième partie du XXè siècle. Les niveaux et les modes de vie entre les groupes sociaux se sont rapprochés, l’accès à l’éducation est devenu massif et s’est démocratisé, la mobilité sociale s’est accentué. De fait, les frontières entre les classes sociales se sont brouillées voireeffacées ; il y a un remplacement des barrières séparant les classes sociales par un « continuum de niveaux ».
On peut se demander si le processus de « moyennisation » de la société française est toujours aussi efficace qu’à ses débuts ? Peut-on aujourd’hui, toujours parler de moyennisation de notre société, n’a t-elle pas régresser ? La mobilité sociale est-elle en panne ? Ou bien est-ce lamorosité ambiante qui nous empêche de voir que ça ne va pas si mal ?
Nous allons expliquer dans un premier temps le processus de la moyennisation de la société et ses effets sur cette dernière puis nous verrons dans un second temps qu’il est aujourd’hui possible de douter de la poursuite du processus de moyennisation de la société.

Nous allons commencer par expliciter le phénomène de la« moyennisation » de la société.

La thèse de la moyennisation de la société française est avancée par des auteurs qui soulignent la perte d’emprise des milieux sociaux traditionnels, dotés d’une forte identification, comme la paysannerie ou la bourgeoisie au profit d’une classe moyenne de plus en plus étendue. Ce phénomène, généralement daté à partir de 1945, aurait pour cause principale la progressiondu pouvoir d’achat enregistré au cours des « Trente glorieuses » , l’essor considérable des emplois de service qui conduirait à l’avènement d’une société postindustrielle, ainsi que l’homogénéisation progressive des modes de vie et des pratiques sociales. Henri Mendras, principal défenseur de cette thèse, met en lumière l’apparition d’une constellation centrale, dont le groupe des cadresconstituerait le symbole : l’une des nouveautés réside dans le fait que les normes sociales seraient désormais véhiculées par ce groupe majoritaire et non plus, comme traditionnellement, par les classes dirigeantes .
Coincées entre les couches les plus riches et les plus défavorisées, les classes moyennes, aux identités plurielles d’un pays à l’autre, se constituent autour de ce que le sociologue LouisChauvel appelle le « citoyen ‘’moyen’’ » , dont sont exclus la haute bourgeoisie et le prolétariat, tout comme les indigents et les pauvres. » Elles représentent partout une part importante de la population notamment en France, 2/3 des français.

La moyennisation s’est d’abord traduite par une réduction des inégalités.
En effet si l’on regarde les chiffres concernant les conditions de vie de lapopulation nous constatons que quelque soit la catégorie sociale concernée, de l’ouvrier au cadre, en passant par l’agriculteur exploitant, elles disposent toutes en grand nombre du matériel primaire notamment un réfrigérateur, un lave-linge ou encore une voiture.
Par exemple, 100% des agriculteurs exploitants possèdent un réfrigérateur avec ou sans congélateur et 98,6% des ouvriers en possèdeun eux aussi, Les cadres et professions intellectuelles supérieures quant à eux sont 99, 8 % à en avoir un.
Un autre exemple, 90,7% des employés possèdent un lave-linge, 92,9 % des ouvriers également et 93,7 % des professions intermédiaires aussi.
Dans l’ensemble parmis chaque PCS, au moins les 3/4 possèdent ces appareils indispensables, ce qui traduit une réduction des inégalités.(cf doc...
tracking img