Mpmlpl

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment le tourisme guadeloupéen s’est-il imposé dans les Caraïbes ?
I. La Guadeloupe, un département d’outre mer
A. Son histoire
1. Sa découverte
2. Son occupation
3. Conséquences de l’abolition de l’esclavage
B. Sa Démographie
1. Tableau explication
2. L’évolution de la croissance
3. Ses îlets
C. Son économie
1. Le secteur primaire et secondaire
2. Lesecteur tertiaire
D. Sa Culture
1. Le créole
2. La musique
3. La gastronomie
4. Le carnaval et les diverses fêtes
II. Un tourisme enrichissant
A. Le tourisme balnéaire
1. Les Plages
2. Les Cascades
3. Les Croisières
B. Le tourisme vert
1. La faune
2. La Flore
3. Les Saveurs Tropicales
C. Son Patrimoine
1. Les Musés
2. Les Monuments et Placeshistorique
Conclusion

Introduction

La France dispose de quatre département d'Outre mer. La Guadeloupe en fait partie, région ultrapériphérique, elle est située en Amérique central. Avec une densité de 246 habitants par km² la Guadeloupe est peuplé de 405 500 habitants. En 1635 Charles Liénart de l'Olive et Jean de Plessis d'Ossonville en prennent la possession et le nome : Compagnie françaisedes îles de l'Amérique. C'est le début de la colonisation de l'archipel. Le 19 mars 1946 elle a un nouveau statut : le statut de département d'Outre mer. Ce nouveau statut est-il une contrainte ou au contraire un avantage pour la Guadeloupe. Dès lors nous pouvons nous demander quelle place le tourisme guadeloupéen occupe dans les caraïbes ? Dans un premier temps nous analyserons, un départementd'outre mer dans les caraïbes. Puis dans un second temps, nous examinerons son tourisme enrichissant.

I. La Guadeloupe, un département d’Outre-mer

A. Son histoire
1. Sa découverte

La Guadeloupe a été découverte le 4 novembre 1493 par Christophe Colomb. Le nom de l'île fut donné par ce dernier lors de son débarquement à Sainte-Marie de Capesterre,  pour rendre hommage à "SantéMaria de Guadeloupe de Estramadura". A l’époque, l’ile était alors peuplée par les indiens Caraïbes, peuple guerrier originaire de la région du Venezuela. Ils appelaient alors leur île "Caloucæra" ou "Karukéra", ce qui signifiait "l'île aux belles eaux". Les Caraïbes avaient chassé les Arawaks ou Tainos, peuple plus pacifique installés sur l’île depuis la fin du IIIème siècle jusqu'au IXème siècle..
Les indiens vont alors périrent rapidement par les premiers colons espagnols, les épidémies, et l'alcool.

Elle fut occupée par la Compagnie des Iles de l'Amérique le 28 juin 1635 (les premiers Français), puis par la Compagnie des Indes occidentales en 1666. Elle revint à la Couronne en 1674.
 
En 1644, les habitantscommencèrent la culture de la canne à sucre, assurant ainsi la prospérité de l'île.
Aucun esclave noir ne fut importé vers l'île sèche de la Désirade, l'archipel des Saintes et Saint Barthélémy (les dépendances de la Guadeloupe), le manque de surface agricole étais un problème pour la culture de la canne à sucre. C’est pour cela que la population blanche d'origine ne connut jamais le métissagecomme les Marie Galantais (peuple de Marie Galante). Les Saintois et les Saint Barth préservent leur blancheur, garantie essentielle de leur identité culturelle. Ils sont des plus, les descendants directs des bretons et de normands, marins, flibustiers et colons, installés sur ces rochers qui leur servent de patrie depuis le XVIIème siècle.  .
 

2. Son occupationEn 1759, pendant la guerre des Sept ans (1756-1763), la Guadeloupe est occupée par les Anglais qui fondent le port de Pointe à Pitre. En 1763, le traité de Paris met fin à la guerre et restitue la Guadeloupe et la Martinique à la France. .
C'est en 1775 que l'île obtient son autonomie vis à vis de la Martinique, et qu'elle se met à l'exportation de cacao....
tracking img