Mr bilboboa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TD

* Questions posées :

1- Quelles sont vos représentations personnelles du corps ?

2- Quels sont nos a priori, perceptions, préjugés et représentation de la pudeur, de l'intimité ?

3- Comment definiriez vous ces 3 concepts ? (à travers les textes mis à disposition ou par votre recherche personnelle)

4- Quel a été le vécu des soignants et des patients lors de situationsexposées dans le texte ?

SUJET

« CORPS / INTIMITE / PUDEUR »

INTRODUCTION

PARTIE I
DEFINITIONS

A- NOTRE PERCEPTION DES CONCEPTS DE CORPS, D'INTIMITE ET DE PUDEUR

B- CES CONCEPTS VUS PAR DES PROFESSIONNELS

PARTIE II
LA RELATION DU SOIGNANT ET DU PATIENT...

A- … PAR RAPPORT AU CORPS...

B-... PAR RAPPORT A L'INTIMITE ET LA PUDEUR

CONCLUSION
OUVERTURE AVEC UNE QUESTION SURLES DERIVES
INTRODUCTION

Le métier d'infirmier(ère) est avant toute chose un métier de santé. L'infirmier (ère) et toute l'équipe soignante doivent veiller à préserver ou à améliorer la qualité de vie des patients. Futurs (es) infirmiers (ères), pour dispenser des soins, nous serons obligatoirement en contact physique avec les personnes à aider. Pour exercer pleinement notre métier, nous devonsmaitriser les concepts « de corps, de pudeur, d'intimité ». En effet, la difficulté pour l'infirmier, est de savoir comment il va soigner le malade sans le mettre mal à l'aise. Pour mieux cerner les concepts précédemment cités, nous allons tenter de les définir dans une première partie. Ensuite, nous nous attacherons dans une deuxième partie, à illustrer ces concepts en évoquant la relation dusoignant par rapport au soigné.

PARTIE I
DEFINITIONS

A- NOTRE PERCEPTION DES CONCEPTS DE CORPS, D'INTIMITE ET DE PUDEUR

1- LE CORPS

Le concept de corps vu par BOURDIEU/PASTEUR : La représentation du corps est personnelle, le corps est une enveloppe corporelle, un outil d'expression qui nous permet d'exister. Le corps est complexe et fragile. Il permet de prendre conscience de soi.Le corps permet d'exprimer le bien être aussi bien que la douleur, la souffrance.

2- L'INTIMITE
Territoire privé, jardin secret, se retrouver soi même, personnel, sexualité, ressenti, respect, prendre conscience du corps, limites, distances professionnelles, convictions religieuses, respect de la dignité, respect de la globalité
3- LA PUDEUR

Gène, éducation, corps, culturelle, religion,pays, individualisé, état d'esprit, tabou, psychologique, nudité.

B- CES CONCEPTS VUS PAR DES PROFESSIONNELS

1- LE CORPS

Définition inspiré des textes :

Le corps se définit au travers des :
* Sens => vue ; ouïe ; toucher ; goût ; odorat
* Emotions => tristesse (larme) ; joie (sourire) ;
* Besoins => appétit ; désirs sexuel ;
* Sensation=> douleur,chaleur,

Le corps est un outil dont il faut en maitriser le fonctionnement comme savoir :
* Se nourrir
* S’hydrater
* Respirer
* …

* Cela nous permet d’appréhender le monde !
Le corps garde ces instincts naturels, sa nature animale.

C’est grâce au corps qu’on s’identifie, on acquiert la conscience de soi. (Image que le miroir nous renvoi).

De plus, le corps marque lepassage de la vie à la mort.
La fin du corps c’est la fin clinique. (Arrêt du cœur)

Définition du dictionnaire :

La partie matérielle d’un être animé considéré en particulier du point de vue de son anatomie, de son aspect extérieur.

Texte =>L’approche anthropologique du « corps-autre »

Concept du corps :
Dans ce texte, on parle de différents concepts du corps par rapport àdifférentes « sciences » :

-L’embryologie =>branche de la biologie traitant du développement des embryons d’animaux.

Par rapport à ca, il nous dit que l’embryologie permet de comprendre l’évolution de « corps-maternel » à « corps-autre » par des interactions. En gros on peut comprendre certaines choses d’un corps en l’étudiant à l’état d’embryon.
Donc pour l’auteur le concept de corps...
tracking img