Ms docx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Galilée (savant)
Galileo Galilei |
|
Naissance | 15 février 1564
Pise (Italie) |
Décès | 8 janvier 1642 (à 77 ans)
Arcetri près de Florence (Italie) |
Domicile | Grand-duché de Toscane |
Nationalité | Italien |
Champs | Astronomie, mathématiques, physique |
Institution | Université de Pise
Université de Padoue |
Renommé pour | Astronomie, cinématique, dynamique,héliocentrisme, lunette astronomique,mécanique |
  |
Galileo Galilei, est un physicien et un astronome italien du XVIIe siècle, parmi ses réalisations techniques, il a perfectionné la lunette astronomique, ce qui lui a permis de procéder à des observations qui ont bouleversé la discipline. Il s'est ainsi posé en ardent défenseur de la conception copernicienne de l'Univers, l'héliocentrisme, et s'est alorsheurté aux critiques des partisans du géocentrisme ainsi qu'à celles de l'Église catholique romaine.
Dans le domaine des mathématiques et de la physique, il a contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et la dynamique, jetant ainsi les fondements des sciences mécaniques. Il est de ce fait considéré comme le fondateur de la physique moderne.
|
Ces premières annéesGalileo Galileii, fils de Vincenzo Galilei et de Giulia Ammannati di Pescia, est l'aîné de leurs sept enfants. La famille appartient à la petite noblesse et gagne sa vie dans le commerce. Vincenzo Galilei, son père, est luthier, musicien, chanteur, et auteur en 1581 d'un Dialogue de la musique moderne. Il participe à des controverses sur la théorie musicale.
Son enfance
Galilée fait preuve trèstôt d'une grande habileté manuelle et d'un bon sens de l'observation. Enfant, il s'amuse à réaliser les maquettes de machines qu'il a aperçues.
Il est éduqué chez ses parents jusqu'à l'âge de 10 ans. Ceux-ci déménagent alors à Florence et le confient à un prêtre du voisinage, Jacopo Borghini, pendant deux ans. Par la suite, Galilée entre au couvent de Santa Maria de Vallombrosa et y reçoit uneéducation religieuse. Poussé au noviciat par ses maîtres, il ne poursuit pas sa carrière ecclésiastique très longtemps : son père, profitant d'une maladie des yeux de son fils, le ramène à Florence en 1579.
Deux ans plus tard, Vincenzo Galilei l'inscrit à l'université de Pise où il suit des cours de médecine (sur les traces d'un de ses glorieux ancêtres, le magister Galilaeus de Galilaeis), mais sansy porter de l'intérêt. Il revient à Florence en 1585 sans avoir fini ses études ni obtenu son diplôme.
La découverte de sa vocation

Dès 1583, Galilée est initié aux mathématiques par Ostilio Ricci, un ami de la famille, élève de Tartaglia. Bien que Ricci soit un savant peu renommé, il a l'habitude, rare à l'époque, de lier la théorie à la pratique par l'expérience. Il a également été influencépar Giovanni Battista Benedetti , autre élève de Tartaglia.
À l'âge de dix-neuf ans il découvrit, en chronométrant à l'aide de son pouls les oscillations d'un lustre de la cathédrale de Pise, les lois du pendulaire et trouva ainsi cette formule :
Toutefois, ce ne fut qu'à la fin de sa vie, dans un ouvrage publié en 1638, qu'il exposa cette découverte.
Ébloui par l'œuvre d'Euclide, n'ayantaucun goût pour la médecine et encore moins pour les disputes scolastiques et la philosophie aristotélicienne, Galilée réoriente ses études vers les mathématiques. Dès lors, il se réclame de Pythagore, de Platon et d'Archimède et contre l'aristotélisme. Encore étudiant, il découvre la loi de l'isochronisme des pendule, première étape de ce qui sera la découverte d'une nouvelle science : la mécanique.Dans le courant humaniste, il rédige aussi un pamphlet féroce sur le professorat de son temps. Toute sa vie, Galilée refuse d'être comparé aux professeurs de son époque, ce qui lui vaudra d'avoir de nombreux ennemis
Deux ans plus tard, il est de retour à Florence sans diplôme, mais avec de grandes connaissances et une grande curiosité scientifique.
De Florence à Pise (1585-1592)

Galilée...
tracking img