Mur de berlin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1512 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La chute du Mur de Berlin

Plan :
Introduction
I/ Le contexte en Europe avant la Chute du Mur
II/ La nuit du 9 au 10 Novembre 1989
III/ Les conséquences de cet évènement
Conclusion

Introduction

Le Mur de Berlin, édifié en 1961 afin de stopper l’exode des habitants de Berlin Est vers Berlin Ouest a marqué violemment l’Histoire en laissant une trace indélébile dans l’esprit desBerlinois. Pendant plus de 28 ans, ce mur a résisté, malgré les nombreuses contestations du monde alentour. Ce n’est qu’en 1989 que ce dernier a été détruit dans un contexte qui, nous le verrons, était plutôt favorable à sa chute. Mais la fin de ce monde bipolaire a des conséquences pour la plupart négatives et qui sont le résultat de plusieurs conflits aujourd’hui encore.

I/ Le contexte en EuropeLa chute du Mur de Berlin, même si elle s’est faite d’une manière brutale, inattendue et surprenante, n’aurait jamais pu avoir lieu si de nombreux bouleversements n’étaient pas survenus du côté communiste.
En 1980, Reagan, succède à Carter. Contrairement à ce dernier, Reagan est républicain et il se montre plus agressif en présentant un projet technique : l’IDS (Initiative de défensestratégique). Ceci va rompre l’équilibre de la Terreur en créant un avantage important pour les Etats-Unis. Mais l’URSS n’a ni les moyens techniques ni économiques pour rattraper les Etats-Unis et les changements successifs de chef d’Etat en URSS (Brejnev, Andropov et Tchernenko) vont achever de renverser le rapport de force.

En 1985, Gorbatchev arrive donc à la tête d’un Etat en crise économique grave. Ila pour objectif de « sauver » l’URSS en la réformant en profondeur mais il doit essuyer de nombreux échecs comme le retrait des euromissiles en 1987 ou encore le retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan. Sans oublier son incapacité à poursuivre la nouvelle course aux armements lancée par Reagan.

Ces échecs révèlent bien la crise profonde, dans laquelle se trouve alors l’empire soviétique,et les causes amenant Gorbatchev à demander à Reagan la reprise du dialogue. C’est donc la fin réelle de la guerre froide avec le traité de Washington et la décision de Gorbatchev de ne plus intervenir militairement en Europe de l’Est. 

Mais la politique réformiste de Gorbatchev (avec la Perestroïka et la Glasnost) ainsi que la crise entraînent de nombreuses revendications démocratiques enURSS et dans le bloc de l’Est. L’année 1989 amène successivement la Pologne, la Hongrie, la RDA, la Tchécoslovaquie puis la Roumanie à proclamer la démocratie.

C’est en Hongrie que l’on peut observer tout d’abord les conséquences de ces manifestations. Le 2 Mai 1989, sous la pression de la population, le gouvernement ouvre la frontière. La Hongrie devient dès lors un point de passage important deshabitants de l’Est vers l’Ouest.
Cet évènement encourage les autres pays à en faire de même comme la Tchécoslovaquie qui va connaître des grèves nationales et l’Allemagne qui va multiplier les mouvements contre le régime stalinien.
Les manifestations se succèdent donc dans un contexte plutôt favorable à des changements importants. En effet, Mikhaïl Gorbatchev déclare vouloir laisser les peuplesdécider librement de leur avenir. Sa politique va dont encourager les démocraties populaires à s’émanciper.

Puis à partir de l’été, les évènements se précipitent à une vitesse incroyable et le régime stalinien peu à peu s’effondre.

Les manifestations des pays de l’Est sont de moins en moins réprimées, l’Autriche ouvre sa frontière avec la Hongrie en Août, la Hongrie proclame sa républiqueen Octobre montrant une fois de plus le chemin à suivre et les contestations commencent à se faire entendre en RDA. Les dirigeants se révèlent incapables d’apporter des solutions et le départ massif de la population achève de déstabiliser l’Allemagne.

Les manifestations en Allemagne connaissent une forte croissance en Octobre et dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, le Mur de Berlin est...
tracking img