Musique crpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1020 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Charango et Siku »
de Dominique Dimay
dans « Le temps d’une chanson »
Musique de Pierre Bluteau

ANALYSE

Difficultés techniques :

Caractéristiques de l’écriture :
- pulsation à 4 temps
- chanson poétique : vers de 6 syllabes pour les couplets et rythme accéléré dans les refrains car on a 7 syllabes sur les 4 temps
- on identifie bien des couplets (3) et des refrains (3) parla différence du rythme mais le texte est différent à chaque fois pour le refrain.

Place dans l’histoire et l’esthétique musicale :
Les instruments de musique, à la fois acteurs de la partie instrumentale et sujets du texte, sont des instruments non actuels datant du XVIIème siècle pour le charango et du XVIème siècle pour le siku.
Mais cette chanson est contemporaine et fait partie des« musiques du monde », puisque la partie instrumentale est formée d’instruments traditionnels des pays de la cordillère des Andes et plus particulièrement Colombie, Pérou, Bolivie.

Notions musicales remarquables pour les élèves : la pulsation, la hauteur, les variations, le rythme

PROJET PEDAGOGIQUE

Quels sont les déclencheurs intéressants pour une exploitation en classe ?

Introduction :On part de la découverte de 2 instruments de musique probablement inconnus des enfants pour comprendre le texte et replacer les instruments dans leurs cultures et leurs histoires. Ce qui s’inscrit dans un projet « musique du monde » où les enfants parcours le monde en chanson.
Je choisirait de faire ce travail avec des cycles 3 et plus particulièrement des CM1 par le rapprochement avec leprogramme d’Histoire (Les grandes découvertes : populations Incas..)

Le travail sur cette pièce peut se faire en 2 temps :
* Une écoute musicale pour arriver à la compréhension
* L’interprétation avec des activités variées

Travail sur la compréhension :

A/ Première écoute

Après cette première écoute, on peut questionner les élèves et les amener à s’exprimer sur la chanson afin defaire le point sur une première représentation
« Qu’est ce que cette chanson raconte ? De quoi elle parle ? »

Résultat : Il est très probable, étant donné que Charango et Siku sont des noms d’instruments peu connus et qu’ils sont en plus personnifiés par l’écriture, que les élèves pensent que Charango et Siku sont deux personnes, et même des enfants par les détails « il était si petit.. » ouencore « ils se sont rencontrés, ensemble ils ont joués… ».

B/ Consigne + seconde écoute

Avant de faire une deuxième écoute, on peut indiquer aux enfants qu’il y a plusieurs instruments dans la chanson, et donner comme consigne de choisir un des instruments qu’ils entendent et de matérialiser l’apparition de cet instrument dans la musique en se levant et en se déplaçant si l’espace estadapté (sinon, avec un geste de la main).
Les élèves sont capables de faire ce travail au cycle 3 et se sera facilité par le fait que la chanson commence par une longue partie instrumentale d’environ 1m20.

Résultat : Les enfants vont découvrir qu’il y a 2 instruments de musique, qu’ils jouent des fois séparément et des fois ensembles.

On va isoler les 2 instruments repérés dans l’écoutemusicale et par questionnement, amener les élèves à les rapprocher des instruments connus, de les mettre dans une catégorie (instruments à cordes, à vent, à percussion..) pour finir par découvrir ce qu’ils sont réellement.

APPORT DE CONNAISSANCES

* Présentation du Charango
* Présentation du Siku
On apporte les instruments en vrai.

COMPETENCES

- soutenir une écoute prolongée
-utiliser des consignes d’écoute
- repérer des éléments musicaux caractéristiques

C/ Support écrit + 3ème écoute

On peut maintenant distribuer le support écrit et refaire écouter la chanson en remobilisant l’attention des élèves sur les paroles.
On repose alors la question de départ : « Alors, de quoi parle-t-elle finalement cette chanson ? »
Et enfin, la chanson prend tout son sens....
tracking img