Musique et marque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (791 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Musique et Marques

A l’heure où l’industrie du disque est en crise (-17,9% au premier semestre de 2009, soit une perte de 50 millions d’euros) et où les marques recherchent de nouveaux liens avecle consommateur, l’alliance musique et marques apparait comme une évidence pour apporter des bénéfices de chaque côté. D’où provient ce partenariat et comment est il utilisé dans la société deconsommation ? Source Principale : Marques & musiques, le duo gagnant ? Marketing Magazine n° 118 – Décembre 2007

I – Les grandes lignes du design musical
L’avant 1970 : Les chansons de marques sontprésentes à la radio et dans les réclames du début du XXème siècles. Elles ont créées dans l’inconscient collectif un lien unique entre la musique et la communication, qui c’est accru avec l’évolution dela publicité à la télévision. Au début la musique servait d’habillage et d’accompagnement, pour rendre la publicité plus ludique et attractive. Pour finalement remarquer que ces musiques facilitaientla mémorisation du message. Les années 1980 : Le Jingle : Le problème des chansons de marques c’est qu’il faut du temps pour l’installer. Dans les années 80, le Jingle, définit par 4 à 10 notes quiviennent appuyer le slogan, apparait comme une évidence dans une époque où les spots sont de plus en plus imaginatif et loin du produit, une logique de signature de la marque en un minimum de tempss’impose, le Jingle est né. 1995 : la naissance du design musical : la musique est considérée comme un élément indispensable de la communication, il s’agit de savoir exprimer à travers la musique, lepositionnement, la stratégie et les ambitions.

II – Musique et Marques :
A – Partenariat Artistes / Marques : l’identification Les artistes commencent à associer leur image à celle des marques et leursactions dépassent la simple apparition dans les campagnes publicitaires bien que les risques de cannibalisation (l’artiste devient l’objet de la marque) et d’incohérence (entre l’univers de...
tracking img