Musique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé
Introduction
Lorsqu’il n’y a pas de grossesse, le cycle féminin se termine par les règles, hémorragie due à l’élimination cyclique de la muqueuse utérine hypertrophiée. En revanche,lorsqu’une grossesse démarre, la muqueuse utérine reste fonctionnelle et les règles n’apparaissent pas. Après avoir identifié le mécanisme hormonal qui déclenche les règles (document 2), nous verrons celuiqui en empêche l’apparition (document 1) ainsi que son origine hormonale (document 3).
Déclenchement hormonal des règles
Le graphique A du document 2 montre qu’au cours de la phase lutéale d’uncycle normal, il existe une corrélation entre l’arrêt de la sécrétion de progestérone et l’apparition des règles. L’étude expérimentale dont le résultat est indiqué par le graphique B montre quelorsque l’on inhibe artificiellement la sécrétion de progestérone, les règles apparaissent prématurément. On en déduit que la sécrétion de progestérone maintient fonctionnelle la muqueuse utérine et quel’arrêt physiologique de la sécrétion déclenche l’apparition physiologique des règles. Que se passe-t-il pendant la grossesse ?
Pendant la grossesse
Le document 1 présente les résultats du dosageurinaire du prégnandiol et des phénolstéroïdes, métabolites des hormones ovariennes qui reflètent respectivement la sécrétion de la progestérone et celle des œstrogènes. Chez cette femme, après un cyclestérile d’un mois, une grossesse a démarré. On constate que dès le début de la grossesse, le profil de sécrétion des hormones ovariennes est modifié. La concentration en prégnandiol, donc enprogestérone, se maintient pendant deux semaines après la fin de la phase lutéale à un niveau élevé de 5 mg.L-1 puis commence à augmenter. Quant aux phénolstéroïdes, c’est à dire les œstrogènes, après le picpréovulatoire ils augmentent également. Comme on a vu que le déclenchement des règles est dû à l’arrêt de la sécrétion de progestérone, on en déduit que le maintien d’un taux élevé de progestérone...
tracking img