MUSIQUE

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1141 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Téléphone est un groupe de rock français fondé le 12 novembre 1976 et séparé le 21 avril 1986. Il connaît un énorme succès dès ses débuts avec plusieurs tubes et des tournées très populaires. Il est aussi l'un des rares groupes français à s'exporter dans d'autres pays.

En dix ans d'activité : de 1976 à 1986, le groupe donne plus de 470 concerts et sort cinq albums studio. Il est également lesecond plus gros vendeur de disques pour un groupe de rock français (derrière Indochine), avec plus de 6 millions d'exemplaires vendus.



Sommaire [masquer]
1 Histoire du groupe 1.1 Les débuts
1.2 Téléphone, le 1er album
1.3 Crache Ton Venin
1.4 Téléphone Public
1.5 Au cœur de la nuit
1.6 Dure Limite
1.7 Un autre monde
1.8 La fin du groupe

2 Rumeurs de reformation
3 Membres dugroupe
4 Discographie 4.1 Albums studio
4.2 Albums live
4.3 Compilations
4.4 Single
4.5 DVD

5 Notes et références
6 Bibliographie
7 Liens externes


Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

En ce milieu des années 1970, les groupes de rock français (Ange, Magma, Zoo, Les Variations et tant d'autres), malgré leur succès et leurpopularité auprès de la jeunesse, ne reçoivent aucune promotion de leur maison de disque et n'ont de ce fait aucune reconnaissance médiatique en radio ou télévision. L'explosion du mouvement punk en Grande-Bretagne change cet état de fait et Téléphone en sera le principal bénéficiaire.

L'histoire de Téléphone commence le 12 novembre 1976 au Centre Américain de Paris, Boulevard Raspail1. Ce soir-là,doit avoir lieu un concert des jeunes Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka, deux musiciens qui ont déjà fait partie de quelques groupes, dont J'adore et Semolina (avec lequel ils sont parvenus à sortir un unique single, face A Plastic Rocker, face B Et j'y vais déjà ). Ils ont préparé le concert avec une ardeur toute juvénile : pose d'affiches, concert gratuit et improvisé à la sortie du lycée. Seulproblème : ils n'ont personne pour les accompagner. Ils font donc le tour des amis, et parviennent in extremis à trouver deux musiciens compétents et libres : Louis Bertignac et Corine Marienneau, tous deux anciens du groupe Shakin' Street.

Les futurs Téléphone sont déjà au complet, même s'ils s'appellent encore « ! » (point d'exclamation). Devant un public enthousiaste de 500 personnes1, ilsjouent quelques compositions d'Aubert (dont Hygiaphone et Métro, c'est trop !) et des reprises de rock anglais (The Who, The Rolling Stones, etc.).

Artistiquement, l'expérience se révèle marquante : les quatre musiciens déclareront plus tard avoir ressenti lors de ce premier concert une alchimie aussi mystérieuse qu'excitante, qui les pousse à rester ensemble. Avec l'aide d'un copain d'Aubert,François Ravard, qui fait office de manager, ils partent donc à la recherche d'engagements. Ils jouent dans les MJC, les soirées dansantes, et bientôt les salles de spectacle.

Le groupe, avec un son sans concession inspiré des groupes anglais, fait donc sensation partout où il passe. Ils jouent leur premier concert sous leur nouveau nom de Téléphone (faire la promotion d'un groupe dénommé « ! »s'étant révélé une tâche pour le moins ardue), le 28 décembre au Gibus2, prestigieux club parisien, puis deviennent des habitués des fins de soirée aux studios de Radio France avec Jean-Louis Foulquier.

Les mois qui suivent voient l'ascension fulgurante du groupe :
Le 26 mars 1977, à l'initiative de la RATP, le groupe donne un concert gratuit au métro République. Il en résulte un énormeembouteillage et le blocage de la ligne 11 du Métro de Paris3.
Le 2 mai, ils assurent la première partie d'Eddie & the Hot Rods au Pavillon de Paris, leur volant la vedette.
Le 7 juin, profitant de la défection de Blondie, ils jouent à l'Olympia en première partie du groupe américain Television3. Le concert remporte un très grand succès, et des critiques enthousiastes dans les journaux.

Dès le...
tracking img