Musset

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 167 (41681 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Alfred de MUSSET

(France)

(1810-1857)

[pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
qui sont résumées et commentées
(surtout ‘’Lorenzaccio’’, ‘’Le chandelier’’
et ‘’La confession d’un enfant du siècle’’
qui sont étudiés dans des fichiers à part).

Bonne lecture !
Louis Charles Alfred de Musset-Pathay naquit le 11décembre 1810 à Paris, au seuil du quartier Latin, 33 rue des Noyers (aujourd’hui, 57 boulevard Saint-Germain). Appartenant à une famille de toute petite noblesse, il était le fils du vicomte Victor-Donatien de Musset-Pathay, chef de bureau au ministère de la guerre, et d’Edmée-Claudette-Christine Guyot-Desherbiers. Il avait un frère aîné, Paul, et une jeune sœur, Charlotte-Amélie-Hermine. Unpremier enfant, Louise-Jenny, née en 1802, était morte en 1805, et en 1814, allait naître Oscar, qui allait décéder en 1818.
Enfant nerveux, à I'intelligence précoce, Alfred fut aimé et protégé par ses parents. Sa mère, pleine d'admiration pour sa vivacité et ses talents, excusa avec indulgence ses débordements. Il grandit dans un milieu cultivé, aux traditions intellectuelles, où le goût des versbien faits et de la prose spirituelle demeurait comme I'héritage précieux du XVIIIe siècle : son grand-père maternel, Guyot-Desherbiers, avait été l'ami et l’admirateur de nombreux écrivains du XVIIIe siècle, dont Carmontelle (qui fut l’auteur de ‘’Proverbes’’), et fut lui-même un conteur plein de verve, un poète et un éditeur ; son père, connu sous le nom de Musset-Pathay, passionné delittérature, avait publié ou allait publier de nombreux ouvrages (romans, récits de voyage, essais de critique littéraire dont une ‘’Histoire de la vie et des ouvrages de Jean-Jacques Rousseau’’ (1821) et une édition monumentale des œuvres du philosophe, commencée en 1824, il communiqua ce culte à son fils qui allait lui rendre hommage à plusieurs reprises, attaquant au contraire violemment Voltaire) ; ilavait pour parrain l’écrivain Musset de Cogners, chez qui il passait des vacances dans la lumière douce du Vendômois. Il séjournait aussi alors au Mans chez son oncle maternel, rencontrant alors «deux sœurs pleines d’esprit et de grâces, qu’il appelait ses premières danseuses» : les demoiselles Le Douairin, Louise et Zoé.
Son enfance fut tranquille et régulière auprès d'un père respecté etaffectueux, d'une mère aimante, dans un foyer uni et gai. Les bouleversements politiques de la France semblent ne pas avoir ébranlé la situation assez aisée de la famille, mais les deux frères auraient, en 1814, arraché des murs les proclamations de Louis XVIII qui était pressé de monter sur le trône ; auraient, en 1815, assisté frémissants au retour de Napoléon aux Tuileries ; se seraient,pensionnaires dans un établissement religieux, heurté à des condisciples royalistes, une bienheureuse rougeole les ramenant dans leur foyer où ils découvrirent ‘’Les mille et une nuits’’.
Enfant prodige, Alfred fut, en octobre 1819, alors qu'il n'avait pas encore neuf ans, inscrit en classe de sixième au collège Henri-IV où il fit des études sérieuses, obtenant sans effort de brillants succès scolaires,suscitant I'intérêt de ses maîtres et I'irritation de ses confrères qui se plaignaient de ce «blondin toujours premier», couronné de lauriers, et lui faisaient subir des brimades. Mais, en 1824, il s’y lia d’amitié avec Ferdinand-Philippe d’Orléans, duc de Chartres, fils aîné du duc d'Orléans, le futur roi Louis-Philippe. Il acquit une connaissance approfondie des classiques, mais aussi deShakespeare, Goethe, Schiller, dont la lecture éveilla très tôt sa vocation de dramaturge. Dès 1824, il commença à écrire des vers :
____________________________________________________________

_____________________

‘’À ma mère’’
(16 septembre 1824)

Poème

Commentaire

Cette chanson, les plus anciens vers conservés du poète, fut composée à l’occasion de l’anniversaire de sa mère....
tracking img