Mussolini

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Benito Mussolini (1883-1945)

[pic]

Originaire d'une famille modeste de Romagne (Italie), Benito Mussolini suit une formation d'instituteur (1901), puis émigre en Suisse, où il exerce diversmétiers (maçon, traducteur, journaliste). Il adhère dès 1900 au Parti socialiste italien. En 1912, il est emprisonné pour avoir organisé une grève contre la guerre de Tripolitaine. Libéré, il accède aurang de rédacteur en chef du journal du parti, l'Avanti, poste qu'il quitte en 1914 pour fonder son propre journal, « Il Popolo d'Italia », qui prône l'intervention italienne aux côtés de laTriple-Entente. Pendant la Première Guerre mondiale, Benito Mussolini sert dans les infanteries d'élites, période pendant laquelle il abandonne ses idées socialistes.

Mussolini et la naissance du mouvementfasciste
En 1919, Benito Mussolini, préoccupé par le chaos économique dans lequel s'enfonce l'Italie, fonde les Faisceaux de combat et le mouvement fasciste en s'appuyant sur ses amitiés nouées dansl'armée. Il est élu en 1921, député, en même temps que 31 de ses proches. En novembre 1921, il crée le Parti national fasciste et, en août 1922, les squadristi brisent une grève générale. Mussolinientame alors une "marche sur Rome" avec ses partisans. Le 29 octobre 1922, le roi le nomme Premier ministre.

Mussolini et l'exercice du pouvoir
Profitant de sa popularité et s'appuyant sur desqualités oratoires certaines, Mussolini parvient un mois plus tard à se faire accorder les pleins pouvoirs par la Chambre (25 novembre 1922). En 1924, l'assassinat du leader socialiste Matteotti annoncel’instauration d'une dictature (1925). Reprenant dans une tonalité nouvelle le nom de Duce, (le «chef»), qui lui avait été donné dans les années 1911-14, il met alors en œuvre un programme politique fondésur sa doctrine antilibérale, antidémocratique et antisocialiste, en instaurant en Italie un État totalitaire et corporatiste. Il réconcilie ensuite l'Italie avec le Saint-Siège en signant les...
tracking img