Mysanthrope "le depit amoureux"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Séquence 3 : Le Misanthrope, Acte IV, « scène de dépit amoureux »

La totalité de l'Acte IV, qui comporte 4 scènes a pour thème le sentiment amoureux :

* On y apprend, dans la scène 1 que la sage Eliante a un penchant pour Alceste (cf. sa 1 ère réplique v. 1163-1168, puis v. 1200 ...) :

Eliante
Dans ses façons d’agir, il est fort singulier ;
Mais, j’en fais, je l’avoue, un casparticulier ;
Et la sincérité dont son âme se pique
A quelque chose en soi de noble et d’héroïque.
C’est une vertu rare, au siècle d’aujourd’hui,
Et je la coudrais voir partout comme chez lui.

Eliante
Je pourrais me résoudre à recevoir ses v ux

* Philinte se déclare lui-même à Eliante : v. 1210

Philinte
Qu’avec tant de bonté votre âme lui présente :
Heureux si, quand son c ur s’y pourradérober,
Elle pouvait sur moi, madame, retomber !

* On y apprend, dans la scène 2 que Célimène "trompe" Alceste qui a entre les mains une lettre de l'infidèle pour Oronte (v. 1237: Oui, madame, une lettre écrite pour Oronte)

* Enfin, dans la scène 3, on assiste pour la 2ème fois à une longue conversation entre Alceste et Célimène où les deux personnages s'écartent de plus en plus l'un del'autre en raison de leurs conceptions opposées de l’amour. Le dénouement est proche. Si jusque là, certaines circonstances extérieures (sonnet d'Oronte, visite des petits marquis, procès ...) avaient pu empêcher le rapprochement d'Alceste et de Célimène, maintenant c'est le caractère propre de chacun d'eux qui les sépare...

---------------

Vous remarquerez, par ailleurs, que la scène 1, àtravers le dialogue de Philinte et d'Eliante, est un bon exemple de l'intérêt extrême qu'on avait à l'époque pour l'analyse morale et psychologique. Enfin vous étudierez attentivement la scène 3 qui est capitale et qui fait monter la tension dramatique. C'est une scène très longue, frôlant le pathétique, puis le lyrique (v. 1277 av. 1435).
Vous remarquez qu'Alceste a l'initiative de la parole (vousn'avez pas oublié dans quel état il se trouve et pourquoi, relevez aussi sa dernière réplique à Eliante) mais il ne la garde pas et très rapidement, le dialogue révèle sa faiblesse due à la passion qui l'aveugle en même temps que l'habileté de Célimène qui sort victorieuse de l'entrevue. Scène intéressante qui comporte donc un retournement de situation.

---------------

Le début de la scène afait l'objet d'une lecture analytique (Voir txt04 Seq2)
Vous lirez maintenant plus attentivement la fin ( v. 1371 à v. 1434 ), c'est-à-dire le passage correspondant au moment où Alceste abdique toute dignité, exprimant son désarroi de façon pitoyable, et où triomphe Célimène qui exploite l'argument de la dignité offensée, lieu commun de l'éloquence féminine ! La dernière réplique d'Alceste montrecomme un délire du personnage, auquel Célimène répond par l'ironie.
Pour achever l'étude du Misanthrope et consolider votre technique d'analyse, vous ferez le commentaire (par écrit) de ce passage.
Tout l'Acte IV est construit autour de la grande explication d'Alceste et de Célimène.

Correction du commentaire de l’Acte IV, scène 3

Introduction :
La scène 3 de l'acte IV du Misanthropeprésente une crise de dépit amoureux. Alceste est épris de Célimène, qui semble répondre à sa passion mais se laisse courtiser par d’autres. Or le misanthrope vient de trouver une lettre tendre d'elle, qui serait adressée à Oronte, un poète prétentieux (Acte I, scène 2). Après avoir annoncé qu'il va rompre, Alceste demande des comptes à Célimène. Mais la jeune femme retourne habilement la situation ensa faveur : elle suggère que le billet pourrait être adressé à une femme, puis, devant les accusations répétées, avoue tout en bloc pour dérouter le jaloux. Plus encore, elle l'accuse d'indélicatesse, d'absence de confiance, et finit par refuser de s'expliquer, comme si toute discussion devenait impossible.
Dans le passage étudié, qui constitue la fin de la scène, Alceste malgré cette...
tracking img