Mythes et mythologies politiques - raoul girardet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire contemporaine

Fiche de lecture : Mythes et Mythologies politiques, Raoul Girardet, Seuil, 1986

1. Biographie et bibliographie de Raoul Girardet
Issu d’une famille patriote et républicaine, Raoul Girardet est né en 1917, il est d’historien et s’est attaché à l’étude du nationalisme français, de l’histoire militaire, et à celle de « l’idée nationale ». Il enseigna à la Sorbonne,à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, à l’École nationale d’administration (ENA), l’École spéciale militaire de Saint-Cyr et à l’École polytechnique.
Etiqueté à droite de l’échiquier politique, sa vie a été une succession d’engagements politiques autour de sa conception de grandeur de la France. Adolescent il fut séduit par l’Action française. Les ligues nationalistes apparaissent alorscomme des organisations factieuses qui cristallisent les oppositions au régime autour d’une critique du parlementarisme. Girardet est également sensible au romantisme de l’action révolutionnaire dirigée contre l’allemand, ennemi héréditaire. La fascination pour Charles Maurras et le prestige de l’action française expliquent son adhésion à cette organisation. Sa jeunesse est marquée par denombreuses actions sous la casaque des Camelots du Roi. Il quitte toutefois le mouvement au début de la guerre, ulcéré par l’antisémitisme et la collaboration.
Son indignation face à l’armistice l’incite à s’engager dans la résistance et à se détacher du Maréchal. Il sert la Résistance par un grand nombre de petites actions quotidiennes (boîte aux lettres, transport de messages, etc.) qui lui valentfinalement d’être arrêté par la Gestapo en 1944 et d’échapper de peu à la déportation.
Il s’engage dans l’OAS, déçu par l’attitude du général De Gaulle il milite et combat pour le maintien de l’Algérie française. Il sera embastillé pour ses activités terroristes. Ces trois engagements témoignent de son attachement à des valeurs d’honneur, de fidélité et de tradition. Les luttes et le parcours deGirardet sont à mettre en relation avec les thèmes qu’il a étudiés. Sa bibliographie est empreinte de ces influences et des vicissitudes de son existence.
Nous pouvons ainsi citer ses publications La Société militaire de 1815 à nos jours, Plon, Paris, 1953 ; Pour le tombeau d’un capitaine, Édition de l’Esprit nouveau, Paris, 1962, La Crise militaire française (1945–1962), Armand Colin, coll.« Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques », Paris, 1964 ; Le Nationalisme français (1871–1914), Armand Colin, coll. « U / Idées politiques », Paris, 1966 ; L’Idée coloniale en France de 1871 à 1962, La Table Ronde, Paris, 1972 (Grand Prix Gobert de l'Académie française) ; Mythes et mythologies politiques, Éditions du Seuil, coll. « L’Univers historique », Paris, 1986 ; Problèmesmilitaires et stratégiques contemporains, Dalloz, Paris, 1988 ; Singulièrement libre, entretiens avec Pierre Assouline, Perrin, Paris, 1990 ; et Nationalismes et nation, Complexe, coll. « Questions au XXe siècle », Bruxelles, 1995. Il a également participé à la revue monarchiste La Nation Française.

2. La problématique de l’auteur
Raoul Girardet constate que le monde politiquecontemporain est agité par une « extraordinaire effervescence mythologique ». Cependant le mythe politique n’a jamais été étudié en tant que tel. L’auteur tente alors d’élaborer une définition du mythe, de préciser son concept, d’affiner son acception. Cet onirisme se révèle être une valeur explicative du présent, c’est un intermédiaire entre la vérité historique et les phantasmes de sociétés en état dedéréliction. A cet égard le mythe est révélateur du malaise et des angoisses de communautés humaines. Il se substitue à la détresse métaphysique dans laquelle sont plongées les populations. L’auteur tente de restituer la place de l’imaginaire politique dans l’analyse des idées et des faits politiques mais il n’a pas la prétention démesurée de tout percevoir au travers de ce prisme.
L’auteur...
tracking img