Mythes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1456 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Historique.
C'était les croyances et pratiques rituelles des anciens Grecs, dont la civilisation prit forme vers 2000 av. J.-C. 
La mythologie grecque est un ensemble d’histoires et de légendes concernant des dieux et était particulièrement bien développée dès le VIIe siècle av. J.-C. Trois recueils classiques de mythes — la Théogonie du poète Hésiode, l’Iliade et l’Odyssée du poète Homère —apparurent vers cette période.
La mythologie grecque a plusieurs caractéristiques. Les dieux grecs ont forme humaine et montrent des sentiments humains. Contrairement aux religions anciennes comme l’hindouisme ou le judaïsme, la mythologie grecque ne fait pas appel à des révélations ou à un enseignement spirituel. Les pratiques et les croyances varient, il n’existe pas de structure formelle dutype gouvernement religieux, ni de code écrit tel que le livre sacré. 
Origines.
La mythologie grecque s’est probablement développée à partir des religions primitives du peuple de Crète, île de la mer Égée où la première civilisation de la région apparut vers 3000 av. J.-C. Ces peuplades croyaient que tous les objets naturels avaient des esprits et que certains objets, ou fétiches, avaient despouvoirs magiques. Avec le temps, ces croyances formèrent un ensemble de légendes faisant intervenir des objets naturels, des animaux et des dieux à forme humaine. Certaines de ces légendes survécurent à l’intérieur de la mythologie grecque classique.
Les anciens Grecs ont donné eux-mêmes quelques explications sur le développement de leur mythologie. Dans Histoire sacrée, Euhéméros, mythographequi vécut vers 300 av. J.-C., relata l’idée répandue que les mythes étaient des distorsions de l’histoire et que les dieux étaient des héros glorifiés par le temps. Au Ve siècle av. J.-C., le philosophe Prodicos de Céos enseigna que les dieux étaient des personnifications de phénomènes naturels, comme le soleil, la lune, les vents et l’eau. Hérodote, historien grec qui vécut également au Ve siècleav. J.-C., croyait que les rituels grecs étaient un héritage des Égyptiens.
La civilisation grecque se développa particulièrement pendant l’âge hellénistique - 
(IVe-Ier siècles av. J.-C.), période qui s'étend de la conquête de l'Empire perse par Alexandre le Grand à l'établissement de la suprématie romaine, durant laquelle la culture et la science grecques dominèrent la Méditerranée et l'AsieMineure. On l'appelle hellénistique (en grec, Hellas, «!Grèce!») pour la distinguer de la culture hellénique de la Grèce classique) -,
qui commença vers 323 av. J.-C.!; la mythologie grecque changea également. De nouvelles philosophies et l’influence de civilisations voisines produisirent une modification progressive des croyances des Grecs. Cependant, les caractéristiques essentielles des dieuxgrecs et leurs légendes restèrent sans changement. 
Les TITANS
Les douze enfants d'Uranus -
(dieu du Ciel et fils de Gaïa, la déesse de la Terre. Uni à sa mère, il engendra les Titans et les Titanides, les Cyclopes et les géants aux cent bras. Les Titans, menés par leur chef, Cronos, détrônèrent et mutilèrent Uranus. Son sang féconda à nouveau Gaïa qui donna naissance aux Érinyes, ou Furies,qui sont chargées de venger les parricides et les parjures.) -
et de Gaïa, le ciel et la terre, et quelques-uns des enfants de ces douze. 
Souvent appelés les anciens dieux, ils furent pendant longtemps les maîtres suprêmes de l'univers. 
Ils étaient d'une taille énorme et d'une force remarquable. 
Cronos, le plus important des Titans, régna sur l'univers jusqu'à ce qu'il soit détrôné parson fils Zeus qui s'empara du pouvoir. Les autres Titans et Titanides importants étaient Océan, le fleuve qui entourait la terre, Thétis, sa femme, Mnémosyne, déesse de la Mémoire, Thémis, déesse de la Justice divine, Hypérion, père du soleil, de la lune et de l'aube, Japet, le père de Prométhée qui créa les mortels et Atlas, qui portait le monde sur ses épaules.  |
De tous les Titans, seuls...
tracking img